26 C
Miami
dimanche, juin 16, 2024

Centrale nucléaire de Miami sur du temps emprunté

Date:

Le 5 décembre dernier, l’Agence de réglementation nucléaire américaine a octroyé une prolongation de 20 ans pour les deux licences des réacteurs nucléaires vieillissants de Turkey Point.
Les extensions controversées prolongent la durée de vie des réacteurs à 80 ans, une première du genre aux États-Unis.

Turkey Point est la centrale nucléaire installée près du Parc national de Biscayne, à environ 56 km au sud de Miami.

Les licences originales des réacteurs, qui datent des années 1970, devaient expirer en 2032 et 2033. Florida Power & Light (FPL) avait prévu construire un nouveau plan mais le projet a été annulé à la suite de la banqueroute de Westinghouse en 2017.
La société devait concevoir les nouveaux réacteurs.

Les écologistes, qui ont contesté le prolongement des licences, disent avoir été pris au dépourvu par l’approbation émise le 5 décembre. L’avocat Kelly Cox du Miami Waterkeeper et d’autres organismes dédiés à la sauvegarde et la prévention de contamination de l’eau dans la région, ont demandé à l’Agence de consi-dérer le fait que FPL avait utilisé des projections désuètes lors de leur demande d’extension de la licence. L’usine nucléaire étant construite à un très bas niveau d’élévation, est propice à une catastrophe environnementale si on se fie aux nouvelles projections de montée du niveau de la mer. FPL avait négligé de mettre à jour cette importante information dans sa demande.

Contre la montre
C’est la première fois aux États-Unis que l’Agence de réglementation nucléaire acquiesce à une demande de prolongement de vie de 60 à 80 ans pour des réacteurs nucléaires. FPL avait déposé sa demande en 2018 et le dossier doit toutefois être revu. Les risques de contamination des eaux est grave, d’autant plus que le problème existe déjà !

Étrangement, l’usine de Turkey Point est en plein nettoyage. Les écologistes ont découvert que l’eau d’un réseau tentaculaire de canaux utilisés pour refroidir les réacteurs, s’est infiltrée dans la baie de Biscayne.
Les risques d’avoir causé des dommages à la vie marine sont élevés. Cette infiltration s’est produite sous la licence opérationnelle qui expirera en 2032.

Les centrales nucléaires au pays
Il y a 99 réacteurs aux États-Unis produisant de l’électricité répartis dans 65 centrales nucléaires, constituant ainsi le plus grand parc nucléaire au monde. Parmi ces 99 réacteurs électro-nucléaires, 65 appartiennent à la filière des réacteurs à eau pressurisée et les 34 à celle des réacteurs à eau bouillante.

En 2014, les centrales nucléaires américaines ont produit 20 % de l’électricité créée aux États-Unis, et 33 % de l’électricité d’origine nucléaire produite sur Terre.

En Floride, une autre centrale nucléaire opérationnelle est située sur l’île Hutchinson près de Sainte-Lucie. Les deux unités sont des réacteurs de la Florida Power & Light, mis en service en 1976.

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Navires et sous-marin nucléaire russes dans le port de La Havane

Un groupe de navires de guerre russes, étroitement surveillés...

LAUDERHILL : MATCHS DE LA COUPE DU MONDE DE CRICKET 

La Coupe du monde de cricket bat son plein...

HALLANDALE : FERMETURE DE LA I-95

De fortes averses mercredi ont provoqué des inondations soudaines...

HOLLYWOOD : OUVERTURE DU « BLOCK 40 FOODHALL » !

Sous un même toit, 10 concepts de nourriture internationale...