Beckham Lésine Le projet MLS-Miami menacé

Date:

Le temps presse pour David Beckham s’il veut concrétiser son projet d’implanter une équipe professionnelle de soccer à Miami. Il devra commencer à prendre les bouchées doubles.

Parce que pour la deuxième fois en moins d’un an, le président de la Major League Soccer, Don Garber, vient de lui faire savoir qu’il y aura une date limite à son admission.

On sait que la MLS a décidé d’accueillir quatre nouvelles formations dans son circuit et que Beckham détient les droits sur la concession qu’il entend implanter à Miami.

Mais les tracas reliés à l’emplacement du stade se sont multipliés et trainent encore en longueur, ce qui commence à ulcérer le président Garber.

Ce dernier a déclaré que si le projet de Miami n’aboutit pas bientôt, les propriétaires des équipes existantes vont se pencher sur d’autres avenues.

Beckham et ses partenaires, Simon Fuller, l’ancien gérant des Spice Girls et Marcelo Claure, fondateur du groupe de téléphonie mobile Brightstar, ont subi deux échecs en 2014 pour construire leur stade au centre-ville de Miami.

Depuis, ils rencontrent toutes sortes de difficultés à mener à termes l’achat des espaces nécessaires pour ériger le domicile de l’équipe.

Ce qui fait que l’échéance de 2016 est encore repoussée alors que l’ancienne étoile du soccer et ses associés sont menacés de manquer le bateau.

Don Garber n’a pas donné de date limite. Mais son avertissement ne peut être pris à la légère par le groupe de Beckham, qui doit obtenir la 24ème concession de la Ligue, laquelle passera de 20 à 24 équipes.

Jusqu’ici, les trois actionnaires ont acheté six acres de terrain dans l’ouest d’Overtown, un quartier situé au nord-ouest du centre-ville de Miami. Ils doivent toutefois y ajouter trois autres acres adjacentes que possède le comté de Miami-Dade.

Dans ce dernier cas, on dit que Beckham a lésiné alors que le comté est disposé à lui vendre cette partie de terrain.

L’ensemble du projet approcherait les 200 millions de dollars. Mais de toute évidence, les choses trainent en longueur puisque l’idée d’établir une équipe à Miami remonte à plus de trois ans.

David Beckham avait obtenu les droits d’installer une concession à Miami lorsqu’il avait signé un mirobolant contrat avec le Los Angeles Galaxy pour qui il a joué de 2007 à 2012.

On verra jusqu’où la patience de Don Garber ira.

« Nous voulons bien faire les choses », avait-il dit, « mais il va falloir avancer et David en est conscient, tout comme les autorités de Miami-Dade ».

C’était le premier ultimatum du commissaire de la MLS. Mais là, il est revenu à la charge, lors d’une conférence de presse à Toronto, il y a une dizaine de jours.

L’histoire est à suivre.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...