23.4 C
Miami
mercredi, avril 17, 2024

Autres tours d’habitation à Fort Lauderdale

Date:

Autres tours d’habitation à Fort Lauderdale

La population de Fort Lauderdale ne cesse d’augmenter. Les tours d’habitation poussent sur tout le territoire de cette municipalité qui veut devenir la capitale du Sud de la Floride.

Plusieurs projets ont été complétés au cours des dernières années et d’autres sont en réalisation en ce moment, dont celui sur les terrains du Bahia Mar à quelques pas de Las Olas. La ville de Fort Lauderdale vient d’autoriser la construction d’un autre immense complexe sur les terrains de Riverparc Square, lequel s’étendra de SW 5th à 6th Street au nord et au sud, et d’Andrews Avenue à SW 1st Avenue à l’est et à l’ouest.

Trois tours de 36, 42 et 43 étages y seront érigées.

Les plans montrent que ce sont 790 appartements et condos qui seront abrités par ces immeubles en plus d’un hôtel de 297 chambres et de nombreux commerces et bureaux d’affaires. Selon les prévisions, ce projet générera plus de dix milles déplacements de voitures en une seule journée. Riverparc est l’un des plus grands développements propossé au centre-ville de Fort Lauderdale.

Bien que les promoteurs n’aient pas été forcés de construire des appartements à prix modique, ces derniers ont tout de même fait savoir que les unités seraient moins grandes de façon à les rendre plus abordables.

Les promoteurs n’ont pas dévoilé le coût de ce projet.

 

Tourisme 2018

Au cours de l’année 2017, le record de touristes a dépassé l’incroyable chiffre de 118 millions 500 mille visiteurs dans l’État de Floride.

Bien, cette marque ne tiendra pas longtemps puisqu’elle sera largement dépassée dès cette année. Les derniers chiffres disponibles par le ministère du tourisme montrent qu’au cours du tout premier trimestre, ce sont 65,5 millions personnes qui sont débarqués dans l’État du Sud.

Visit Florida, l’agence de marketing touristique, indique que par rapport à l’an passé la hausse atteint 5,9 % pour les six premiers mois de la présente année. Selon le gouverneur Rick Scott, à ce rythme-là, la barre des 125 millions de touristes aura été fracassée. Ce qu’il faut savoir, c’est que la forte majorité des touristes qui viennent en Floride sont des américains des autres États. Pour le deuxième trimestre de 2018, les visites intérieures ont augmenté de 7,1 % par rapport à la même période en 2017, représentant 28,3 millions de touristes. Autre chiffre impressionnant : l’industrie touristique représentait en juillet dernier 1,26 million d’emplois dans l’État, une hausse de 50 400 travailleurs par rapport à 2017. Selon Vista Florida, l’ouragan Irma en septembre a ralenti la progression des visites, particulièrement dans les Keys où tout a été fermé pendant plusieurs semaines.

Le nombre de Canadiens est également en hausse. Après le premier trimestre on notait une augmentation de 2,5 % alors qu’en 2017 ce sont 3,5 millions de Canadiens qui ont visité la Floride. On comprendra que la faiblesse du huard par rapport au dollar américain freine dans une certaine mesure le tourisme canadien. Visit Florida multiplie les promotions pour attirer les touristes. Cet organisme vient d’investir près de deux millions de dollars pour inciter les Canadiens à prendre la direction de la Floride, surtout à la veille des mois froids.

En août Visit Florida a injecté un demi-million de dollars dans sept comtés pour faire contrepoids à la marée rouge qui éloigne les visiteurs.

 

 

Les locataires de Miami étouffés

 

Si les programmes de logements abordables sont en plein essor dans la ville d’Hollywood, ça ne semble être pas le cas à Miami.

Cette ville vient d’être désignée comme la pire des États-Unis pour les locataires qui cherchent des appartements à prix raisonnables compte tenu de leurs revenus. C’est la deuxième année que Miami est désignée comme la moins accessible à ce niveau.

Selon une étude, 33,8 % des ménages de la région métropolitaine de Miami consacrent la moitié de leurs revenus pour défrayer leur loyer. Aussi 62,8 % des familles de cette municipalité doivent consacrer 30 % de leur salaire pour se loger. En 2011 ce pourcentage était de 65 %. Cette baisse est due à la construction d’appartements à des prix plus accessibles pour ces familles.

Selon la même étude, San Francisco est la ville la plus chère des États-Unis pour les locataires avec un loyer médian de 3 110 $ par appartement de deux chambres. New York est la deuxième avec un loyer médian de 2 510 $. Si Miami n’est pas la plus chère, ce n’est pas bon marché affirme Chris Salviati, économiste du logement chez Apartment List. « Bien que l’économie de Miami soit forte, elle dépend en grande partie du tourisme et cette industrie n’a pas les revenus les plus élevés », précise Chris Salviati.

L’étude montre que le loyer national médian a augmenté de 8,5 % depuis 2007 tandis que le revenu médian des locataires a connu une hausse de 6,5  %, ce qui représente un manque à gagner de deux pour cent.

La situation est plus précaire dans le Sud de la Floride puisque le coût des loyers a fait un bond de 8 % depuis 11 ans alors que le revenu médian s’est limité à 3,6 %.

Avec ce décalage de 4,6 %, on comprend la nomination peu enviable qu’a héritée Miami.

 

 

 

 

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

WALT DISNEY WORLD S’AGGRANDIT !

« L’endroit le plus magique sur Terre » a...

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS

ODEUR DE FUMÉEE EN PROVENANCE DES BAHAMAS Des résidents de...

MÉTÉO FORT-LAUDERDALE

Les prévisions mtéorologiques du 10 au 16 avril font...

RESIDENT ORCA

Le Festival International du Film de Miami bat son...