Après les golfs, les fermes cèdent

Date:

Les villes au sud de la Floride sont à ce point tapissées de propriétés qu’il faut faire preuve d’ingéniosité et d’audace pour rendre à terme, un projet de construction qui nous est cher.

Sur les boulevards reconnus, sur les avenues et les rues fréquentées, dans les secteurs résidentiels respectables, on ne parvient plus à dénicher le minimum de pieds carrés pour y nicher son rêve.

Il reste bien sûr les béliers mécaniques pour déchiqueter des édifices devenus la honte du coin. C’est la seule façon de moderniser d’une part et de repousser loin en arrière les apparences de ghettos gênants.

Ces villes mariées aux grèves et aux plages de la Côte Est, de Miami jusqu’au nord de West Palm Beach, étouffent de plus en plus parce que, pour palier au problème de surface, les constructeurs voraces empruntent les hauteurs, rendant les embouteillages et les taux de densité toujours plus encombrés.

Toutefois, une nouvelle tendance semble vouloir s’installer, du moins chez ceux qui veulent s’éloigner de ces milieux tumultueux.

À l’extrême sud-ouest du comté de Broward, les pâturages et les enclos protégeant les pur-sang depuis de décennies, deviennent la fixation des spéculateurs.

L’immensité des champs, la nature saine et la sérénité, deviennent une fixation pour les constructeurs.

Un trésor

Le Cercle S Farm, un ranch magnifique à perte de vue, vient de disparaitre par la voie d’un encan pour une fortune d’environ 30 millions de dollars.

Cette propriété d’environ 50 acres, à l’extrémité ouest de Griffin Road, était une véritable institution dont la vocation se voulait l’élevage de chevaux de course dont plusieurs ont remporté des titres prestigieux.

Ralph et Betty Sessa avaient construit la ferme en 1970 et l’ont transformée en un établissement public en 1979.

Leur fils et leurs trois filles, qui en ont hérité lors de la mort de leur père en 2006, ont décidé de s’en départir parce qu’ils ne s’occupent plus de l’élevage de chevaux depuis plusieurs années.

Ils auraient souhaité que la propriété garde sa vocation première, mais il semble bien que de véritables palaces occuperont bientôt cet espace.

Une quarantaine de propriétés de très hautes gammes y seront construites.

La ferme est occupée par deux maisons unifamiliales comptant 14 chambres et 13 salles de bains en plus de trois granges, 98 stalles, une piste de course et une piscine équestre.

La rareté des terrains dans le comté de Broward, pousse de plus en plus à la hausse de la valeur des espaces libres. Les constructeurs et les spéculateurs n’en finissent plus de cibler le moindre terrain disponible.

Des terrains de golf sont transformés en développements d’habitations, tout comme certains centres commerciaux.

Depuis la reprise économique américaine, la course au trésor s’amplifie.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...

L’ART POUR CONTRER LES ORDURES 

Depuis belle lurette, le Floridien Xavier Cortada se consacre...