32.1 C
Miami
mercredi, juillet 17, 2024

Les Panthers : pour le meilleur ou le pire ?

Date:

Comme pour les vœux à l’église le jour d’un mariage, les Panthers de la Floride vont ou vivre le meilleur en gagnant leur première Coupe Stanley de leur histoire devant leurs partisans à Sunrise, ou vivre pour très longtemps avec le mauvais souvenir du pire.

Au moment d’aller sous presse pour votre Soleil de la Floride, le septième match de la Coupe Stanley était sur le point d’être disputé le soir de la St-Jean-Baptiste. Et les Panthers deviendraient les moutons noirs de la Ligue s’ils le perdaient. Ce serait la première fois depuis 1942 qu’une équipe, menant 3 à 0 dans une série, voyait ses adversaires tout renverser pour gagner la Coupe. Les Maple Leafs de Toronto avaient joué ce sal tour aux Red Wings de Detroit au printemps de 42 durant la Deuxième Guerre mondiale. Il y a quatre-vingt-deux ans !

Si les Oilers venaient gagner la Coupe sur la patinoire de Sunrise, ils deviendraient du coup la première équipe canadienne à remporter le précieux trophée depuis le Canadien en 1993. Ça aussi, ce n’est pas d’hier. Ce serait un baume pour le hockey canadien où à Edmonton, toute une ville retient son souffle à quelques heures de ce tournant de l’histoire de la LNH. Panthers ou Oilers ?

C’est presque du pile ou face qu’un septième match d’une finale de Coupe Stanley. Par ailleurs, peu importe qui lèvera la Coupe à bout de bras, c’est le capitaine des Oilers, Connor McDavid, qui gagnera le trophée Conn-Smythe, remis au meilleur joueur des séries. McJesus a bien porté courageusement sa croix en éliminatoires pour le mériter haut la main.

LES ÉCHOS DE SHOWTOM 

Pierre-Luc Dubois s’est sorti tout seul de Los Angeles. À 25 ans seulement, il jouera déjà avec une quatrième équipe avec ce départ pour Washington où les Capitals espèrent qu’il deviendra le joueur plein de promesses à son arrivée dans la Ligue. Après Columbus et Winnipeg, les Kings voyaient en lui un roi de la patinoire, mais il a tellement déçu par son jeu désinvolte que Luc Robitaille a donné la permission à son dg, Rob Blake, de l’échanger en retour du gardien de but, Darcy Kuemper. Triste, si triste ! 

-Le National de Québec dans la LNAH: quelle bonne idée. Prendre le nom et presque les couleurs du club fictif de la télé série Lance et Compte de l’auteur Réjean Tremblay, fallait oser. Notre hockey régional va vivre de belles heures en 2024-25.

-Les Alouettes de Montréal ont un vent de dos dans les ailes. Leur victoire de 47-21 sur le Rouge et Noir d’Ottawa dans la ligue canadienne de football est déjà leur troisième en autant de parties depuis le début de la saison pour les champions défendants de la Coupe Grey. Qui pourra les arrêter ? Personne selon nos experts. 

L’acteur canadien Donald Sutherland, grand fan des Expos dans les années 80 et 90, nous a quitté à l’âge de 88 ans. Marié à une femme de Joliette, Francine Racette (1972-2024), ce passionné de baseball vivait à Magog. 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

CHALEUR EXTRÊME ET CERTAINS MÉDICAMENTS : COMBINAISON RISQUÉE

WLRN a rapporté que la chaleur extrême, que nous...

QUOI FAIRE CE WEEK-END

Comme toujours, une foule d’activités à faire à MIAMI–FORT...

NOUVEAU SLOGAN SUR LES PANNEAUX DE BIENVENUE EN FLORIDE

Selon le Département des Transports de Floride (FDOT), un...

AVIS DE CHALEUR ET DEUX CAS DE DENGUE

FLORIDA KEYS : Deux cas de dengue contractés localement ont été...