Les partisans des Canadien ont eu chaud

Date:

Le Canadien de Montréal est passé bien près, jeudi soir dernier, de quitter le BB&T Center une autre fois les mains vides.

Enfin une au Canadiens | Photo © Josée Pouliot
Enfin une au Canadiens

Durant tout le match, ils ont tiré de l’arrière devant les Panthers, ce qui fait que leurs milliers de partisans ont été tenus au silence presque toute la soirée.

Battu la veille à Tampa en prolongation, le Canadien, avec seulement deux minutes et 37 à faire dans le match, tirait de l’arrière 2 à 1.

Une négligence du vétéran Jussi Jokinen a toutefois permis à Brendan Gallagher de se présenter seul devant le gardien des Panthers, qu’il a déjoué avec un tir dans le haut de la lucarne.

Les « fans » du CH, qui ont déjà été beaucoup plus nombreux à un match de leurs favoris à Sunrise, et beaucoup plus bruyants aussi, ont lâché un immense soupir de soulagement tout en haussant le volume à son plus fort niveau de la soirée.

La fête n’était pas terminée, surtout que le suspense allait se poursuivre en prolongation.

Mais la frénésie n’a pas tardé. Elle a éclaté à la 38ème seconde de l’affrontement, à trois contre trois, lorsqu’un cafouillage d’Aaron Ekblad, dans le territoire du Canadien, a permis à Max Pacioretty de remettre la rondelle à Phillip Danault qui a filé seul pour donner la victoire aux siens avec un tir parfait.

C’était la première fois que le Canadien triomphait des Panthers depuis la saison 2014-2015, puisque l’an dernier, l’équipe de Michel Therrien avait perdu ses quatre affrontements contre la Floride, et le premier du présent calendrier également.

Culbute

Photo © Josée Pouliot

Pendant que le Canadien remportait sa troisième victoire seulement en huit matchs, les Panthers, eux, en subissant ce revers, se retrouvaient avec une mince récolte de quatre victoires à ses 15 dernières parties.

Plus inquiétant, les quatre petites victoires de l’équipe de Tom Rowe ont été remportées aux dépens de quatre des six dernières formations au classement général, c’est-à-dire sur Arizona, Colorado, Vancouver et Buffalo.

Depuis que Rowe a congédié Gérard Gallant pour prendre sa place, son équipe s’est contentée de 14 points au classement sur une possibilité de 30, soit quatre gains et six points récoltés en prolongation ou en tir de barrage.

À cette allure les Panthers creusent lentement le trou de leur cercueil, puisque les Leafs de Toronto les ont devancés tandis que les Wings de Détroit les talonnent.

Les Panthers ont joué leurs cinq dernières parties à la maison. Ils comptaient bien en profiter pour ajouter à la colonne des victoires. Mais ils se sont contentés d’un seul gain et de trois prolongations pour un maigre cinq points sur une possibilité de 10.

À la veille de franchir le cap de la première demie de saison, les Panthers s’approchent davantage du bas-fond que du sommet.

Le Canadien, lui, traverse une séquence un peu inquiétante.

Pour le moment la troupe de Michel Therrien n’est pas en danger dans sa division. Mais au classement général, elle dégringole de semaine en semaine. Minnesota vient de les doubler tandis que San Jose et Washington pourraient bien les coiffer d’ici peu de temps.

Au moment d’écrire ces lignes, le Canadien doit jouer six de ses sept prochains matchs sur la route en comptant celui de samedi dernier à Pittsburgh et celui de ce soir, mardi, à Nashville.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...

L’ART POUR CONTRER LES ORDURES 

Depuis belle lurette, le Floridien Xavier Cortada se consacre...