Le CH silencieux et décevant

Date:

Plusieurs échanges ont été complétés depuis vendredi dans la Ligue nationale, mais très peu auront une influence sur le rendement des équipes qui ont transigé.

Le Canadien de Montréal n’a pas fait son nid. Marc Bergevin a tantôt revêtu l’habit du vendeur puis celui de preneur. Mais rien de spectaculaire. Rien qui va modifier l’allure de son équipe.

Il a cédé Dave Weise et Tomas Fleischmann aux Hawks de Chicago en retour du joueur de centre Phillip Danault et d’un choix de deuxième ronde en 2018. Il a ensuite ouvert la porte à deux jeunes McCarron et Morgan Ellis.

Danault n’a que 23 ans, McCarron, 20 ans, et Ellis, 23 ans.

Le travail de Bergevin, qui s’est contenté de réclamer Mike Brown, un joueur laissé au ballotage, est décevant. Il n’a pas fait le plein de choix de repêchage.

On ne sait donc pas si la direction du Canadien prendra la direction jeunesse.

Ce n’est pas au cours des derniers jours que l’on a reçu les indications que le CH veut recourir au repêchage pour sortir du merdier. Il ne semble pas prêt à croupir dans les bas fonds, quelques années, pour dénicher de vrais prospects futurs meneurs de cette formation.

Marc De Foy, du Journal de Montréal, vient de présenter un dossier qui démontre sans équivoque, que le repêchage est devenu la seule façon de redonner vie à une équipe qui aspire à la Coupe Stanley.

Au cours des 10 dernières années, tous les gagnants du gros trophée ont connu des années de misères pour ensuite ressusciter en passant par le chemin du repêchage.

À partir des Hurricanes de la Caroline en 2005-2006 jusqu’aux Black Hawks de Chicago l’an dernier, tous les champions de la Coupe Stanley avaient emprunté la voie du repêchage pour atteindre la gloire.

Les Hawks et les Kings de Los Angeles sont les plus beaux exemples. Ces deux équipes avaient fait les bons choix dans les rangs juniors, ce qui leur a amené trois Coupes à Chicago et deux à Los Angeles au cours des six dernières années.

Les meneurs de ces deux formations sont tous des produits de l’encan des joueurs juniors.

Le Canadien compte sur un noyau solide de cinq joueurs, tous âgés de moins de 28 ans. Price, Pacioretty, Subban, Galchenyuk et Gallagher. Le reste de l’équipe ne montre pas suffisamment de talent pour que le Canadien aspire à de grandes ambitions.

Depuis qu’ils ont remporté la Coupe Stanley en 1993, le Canadien a raté les éliminatoires sept fois et, seulement deux fois, ont-ils atteint une troisième série. Sept fois ils ont été éliminés en première confrontation.

Une évidence : les responsables du repêchage ont erré allègrement.

Marc Bergevin devrait avant tout rebâtir son groupe de dépisteurs.

C’est une nécessité absolue.

Puis, sacrifier quelques saisons pour mettre la main sur de véritables surdoués.

Autrement, tous les efforts seront vains.

Mais le directeur-gérant est le premier à avoir commis de véritables erreurs en accordant des contrats exagérés à des joueurs comme Plekanec, Markov, Eller et Emelin.

On le voit, tous ces noms qui apparaissaient dans les rumeurs d’échanges n’ont même pas été au centre de sérieuses discussions.

Aujourd’hui, ces joueurs n’aident plus l’équipe mais leur patron est incapable de s’en débarrasser en raison des salaires complètement fous qu’il leur a consentis.

Le travail de Bergevin, au cours des derniers jours, ne passera pas à l’histoire.

Les échanges

Jiri Hudler
Jiri Hudler

La direction des Leafs, elle, a poursuivi son ménage en laissant partir des joueurs qui ne permettraient jamais à leur équipe de progresser.

Depuis le 9 février, elle a envoyé 10 joueurs sous d’autres cieux.

Les Hawks, encore candidat à la Coupe Stanley, ont obtenu six joueurs dans trois transactions depuis le 25 février, dont Andrew Ladd qui leur rendra de grands services dès maintenant.

Les Rangers de New York ont eu aussi mis la main sur un joueur qui rapportera des dividendes.

Eric Staal est une valeur sûre et aidera largement les Rangers en attaque.

Les Hurricanes de la Caroline ont obtenu en retour, deux choix de deuxième ronde au cours des deux prochaines années et un joueur prometteur en Aleksi Saarela. Même s’ils sont encore dans la course, ils pensent à l’avenir.

On peut dire que l’équipe des Panthers sera la meilleure avec l’acquisition de Jiri Hudler et Teddy Purcell.

Pour faire de la place aux deux nouveaux, Tallon a cédé Brandon Pirri aux Ducks d’Anaheim pour un choix de sixième ronde. Ce qui indique que Pirri ne figurait plus depuis longtemps dans les plans des Panthers.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

IAN POURSUIT SA ROUTE

Le 24 septembre, 13h00 La tempête tropicale Ian est en...

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...

GAMBLING : RÉCUPÉRATION DE TAXES !

À l’émission À VOTRE SERVICE, nous recevons M. Philippe...