Le retour du paravent

Date:

Selon les références littéraires, les premiers écrans pliants ou paravents devraient être Chinois. En effet, on en retrouve dans des récits datant de la Dynastie Zhou, de 1045 à 256 ans, avant JC.

Ces écrans pliants chinois, qui servaient à l’origine de cloisons, étaient peintes d’œuvres souvent historiques et n’étaient pas destinées à être déplacées fréquemment. Souvent lourdes, ces structures en bois étaient articulées avec un tissu ou des lanières en cuir, tirés à travers des trous près des bords des panneaux.

Cependant, c’est au Japon que la forme plus connue et plus usuelle du paravent a fait son apparition.

Le paravent est devenu beaucoup plus délicat et léger, et on lui trouvait une multiplicité d’usages dans la vie quotidienne. Dans les maisons japonaises, trois variétés d’écrans différents s’y trouvaient; une placée à l’entrée servait à se prémunir contre les influences maléfiques. Il y avait aussi le Fusuma, un écran coulissant que l’on connait qui servait à séparer l’espace et enfin, le Byobu, littéralement « protection contre le vent », un écran pliant composé de plusieurs panneaux que l’on déplaçait selon les vents.

On utilisait aussi les paravents pour les cérémonies de thé, comme arrière-plans pour des concerts ou des danses, ils étaient ornés et peints avec grand soin. Dans les années 1500 avec les grands voyages, les explorateurs ont ramené en occident ces grands panneaux.

Les missionnaires Jésuites considéraient ces écrans pliants comme un format idéal pour enseigner la géographie, les croyances et les coutumes religieuses.

Ils sont souvent utilisés pour séparer un espace, donner un coin d’intimité ou encore, changer la vocation ou l’atmosphère d’un espace à l’autre. Ils peuvent s’adapter comme éléments décoratifs dans l’intérieur d’une maison.

Les grands artistes en ont fait des tableaux. L’écran a longtemps servi d’élément indispensable pour les comédies amoureuses au théâtre et au cinéma. Il n’était pas rare de voir la belle actrice aller se dévêtir derrière le paravent!

La célèbre créatrice de mode Coco Chanel était une collectionneuse avide d’écrans pliants, elle en possédait des dizaines.

De nos jours les paravents sont des éléments décoratifs mais aussi ils ont pour certains, des fonctions ajoutées, comme des supports pour les plantes, des étagères incorporées, des miroirs, des supports à éclairage…etc.

Quel que soit l’utilité que vous lui donnez, le paravent ne se démode pas. Il a toujours sa place dans votre décor et ce depuis des siècles.

Au plaisir de vous aider dans vos projets et votre planification!

Nathalie Lamothe Design
Nathalielamothedesign.com
Styliste en décoration, chargée de projet rénovation
754-204-1049

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LE DÉPLACEMENT DE MIGRANTS VERS LES DES ÉTATS DÉMOCRATES, AVEC LA FLORIDE EN EXEMPLE.

Aujourd’hui nous recevons monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

IMMOBILIER : CÔTE EST ET SUD-EST DE LA FLORIDE

À votre service, nous recevons aujourd’hui madame Valery Ouellette,...

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...