21.2 C
Miami
mercredi, avril 24, 2024

Moins cher malgré le taux de change ?

Date:

Durant cette relâche scolaire ou pour les vacances de Pâques, de nombreuses familles canadiennes viennent en Floride pour changer d’air et se divertir sous le soleil.

Nous avons tenté de monter pour vous, une fiche comparative entre les prix en dollars canadiens des activités floridiennes si vous aviez acheté le 6 mars, avec le taux de change de 1 CAD = 0,738883 USD.

Vous êtes fan de soccer et aimeriez voir Messi jouer ?

30 mars – New York City FC @ Inter Miami CF : 139,20 $ US =  188,42 $ CAD

6 avril – Colorado Rapids @ Inter Miami CF : 74,43 $ US = 100,60 $ CAD

Par contre, si vous voulez voir Messi jouer à Montréal au Stade Saputo le 11 mai, le prix des billets commence à 589 $ CAD 

Vous êtes fans de hockey et aimeriez voir les Panthers jouer ?

26 mars – Boston @ Panthers : 74 $ US = 100,15 $ CAD 

9 avril – Ottawa Senators @ Panthers : 17  $ US = 23 $ CAD

Par contre, si vous voulez voir les Panthers jouer à Montréal au Centre Bell le 2 avril, le prix des billets commence à 43,31 $ CAD 

Le prix de l’essence au 6 mars 2024 :

La moyenne du gallon de régulier en Floride est à 3,336 $ US =  4,52 $ CAD

La moyenne du gallon de régulier au Québec est à 6,25 $ CAD (3,79 litres @ 1,65 $)

Rouler en Floride est donc moins cher.

Restauration rapide en Floride :

Le prix d’un Sandwich Subway Club (footlong) : 9,49 $ US = 12.82 $ CAD

Le Prix d’un Subway repas enfant (dinde) : 4,49 $ US = 6,07 $ CAD

Le prix d’un Big Mac : 4,29 $ US = 5,79 $ CAD 

Le prix d’un Egg McMuffin : 5,63 $ US = $7,61 CAD

—————————————————-

Direction du Dollar Canadien 2024

Selon le site Interchange Financial, les analystes s’attendaient à ce que la Banque du Canada entame le cycle de réduction des taux d’intérêt plus tôt que la Réserve fédérale : 

« Cependant, au cours du mois de février dernier, les premiers signes d’un ralentissement de l’économie américaine ont commencé à apparaître. Cela a amené les observateurs du marché à spéculer que la Fed, comme la Banque du Canada, pourrait également devoir réduire ses taux plus tôt que prévu initialement. Les deux banques centrales tentent de trouver un équilibre entre le risque de maintenir des taux d’intérêt élevés trop longtemps, agissant comme un point d’ancrage pour la croissance économique, et celui de réduire les taux d’intérêt trop tôt et de risquer que l’inflation dépasse l’objectif visé de 2 %. De plus en plus, il semble que les voies à suivre pour la BdC et la Fed convergent. Cela pourrait aider à expliquer pourquoi les taux de change du dollar américain et du dollar canadien se sont négociés dans une fourchette si étroite au cours du mois dernier. On s’attend généralement à ce que la Banque du Canada maintienne ses taux à 5 % lors de sa réunion du 4 mars, mais les économistes croient de plus en plus que la Banque du Canada pourrait adopter un ton plus conciliant (une position plus douce sur l’inflation) dans son communiqué d’accompagnement. Mercredi également, les chiffres de l’emploi de l’ADP aux États-Unis devraient être publiés. Toute indication selon laquelle la Banque du Canada et la Fed pourraient s’écarter de leur trajectoire similaire de baisse des taux d’intérêt pourrait pousser la paire USD/CAD hors de sa fourchette de négociation actuelle. Par exemple, si la Banque du Canada n’est pas aussi conciliante ou ne fait pas allusion à des réductions dans son communiqué, le dollar canadien pourrait se consolider et s’éloigner de ses plus bas de plusieurs mois (plus hauts CAD/USD). »

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

En 2024, imprégnez votre demeure de l’esprit French Riviéra !

En décoration intérieure, la tendance French Riviera gagne en...

Félicitations à Jonny Murray !     

Le juge de ligne de la Ligue nationale de...

Brèves

Retour au travail pour les 70 ans et plus Les...

L’économie de l’État continue d’être « hot »

Ceux qui vivent ou visitent la Floride peuvent facilement...