28.7 C
Miami
dimanche, juillet 21, 2024

La francophonie et son organisation mondiale (1 de 4)

Date:

Depuis 1988, le 20 mars est reconnu comme étant la « Journée internationale de la Francophonie », date qui fait référence à la création, en 1970 à Niamey (Niger), de l’Agence de coopération culturelle et technique, qui allait devenir ensuite l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Une telle journée occasionne durant tout le mois de mars de nombreux événements et activités de tous genres dans le monde.

Comment définir le concept de francophonie

La francophonie est souvent réduite au seul fait de parler français, mais ce qu’il faut savoir, c’est que durant les 50 dernières années, il s’est mis en place une multitude d’échanges et de partages entre les pays anciennement colonisés principalement par la France et la Belgique, mais aussi avec d’autres pays attirés par la vision d’avenir que représente cette nouvelle dynamique avec l’OIF qui regroupe non seulement des francophones qui utilisent la langue française comme moyen de communication, mais aussi des francophiles qui partagent les valeurs socioculturelles de ces francophones.  

La langue française en partage 

En 2024, la langue française, fondement de la francophonie moderne, se retrouve soit en situation de partenariat, soit d’interférence avec un quart des langues du monde et elle a une place qui est souvent méconnue.

En effet :

– c’est la 2e langue des organisations internationales;

– c’est la 5e langue, la plus utilisée au monde;

– c’est la 4e langue, la plus utilisée sur internet;

– c’est la 2e langue, la plus cyber-mondialisée (logiciel et réalité virtuelle) 

après l’anglais.

Et plus encore, c’est la seule langue avec l’anglais qui est parlée et enseignée sur tous les continents.

En 2024, le français est une langue parlée sur tous les continents.

On retrouve 321 millions de francophones en Afrique, en Europe, en Amérique et dans les Antilles, ainsi qu’en Asie et Océanie, avec la répartition suivante pour 2022 selon les données de l’Observatoire de la langue française de l’OIF:  

– 163,7 millions en Afrique (38 % en Afrique subsaharienne, et Océan Indien, plus 13 % en Afrique du nord et Moyen-Orient). 51 % résident donc sur le continent africain avec une hausse démographique annuelle de 15 % depuis 2018. Ils sont généralement plurilingues.

– 134,8 millions en Europe (41 % en Europe du nord et de l’ouest, plus 1 % en Europe centrale, orientale et balte). Ils sont généralement capables de converser et de vivre en français.

– 19,3 millions en Amérique et dans les Antilles. (4 % en Amérique du Nord, plus 2 % dans les Antilles et en Amérique du Sud).

– 3,2 millions en Asie et Océanie. Soit 1 % des francophones dans une partie du monde où se parlent plus de la moitié des 7 000 langues répertoriées comme telles.

L’OIF et la promotion de la langue française

Aujourd’hui et depuis toujours, la mission première de l’OIF est de promouvoir la langue française, le plurilinguisme et la diversité culturelle.

– 36 États ont le français comme langue d’enseignement.

– 93 millions d’élèves ont le français pour langue d’enseignement.

– 51 millions de personnes apprennent le français.

– Le français est la 2e langue étrangère la plus enseignée dans le monde.

Aujourd’hui, la francophonie, la langue et la culture françaises rayonnent dans le monde grâce à :

– l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) basée à Montréal au Québec. (Elle compte 909 unités réparties dans 113 pays);

– l’Université Senghor, basée à Alexandrie en Égypte (Elle est dédiée au développement de l’Afrique);

– trois centres régionaux pour l’enseignement; 

– et de nombreux événements socioculturels et sportifs.

L’OIF, ses membres et son administration

L’OIF regroupe aujourd’hui 88 États et gouvernements membres avec des statuts différents; 54 membres de plein droit, sept membres associés et 27 membres observateurs répartis sur tous les continents. 

Ainsi, nous avons :

– 36 membres en Afrique/Moyen-Orient : 30 de plein droit, un associé, deux observateurs. 

– 32 membres en Europe : 14 de plein droit, deux associés, 16 observateurs.

– 13 membres en Amérique-Caraïbes : six de plein droit, zéro associé, sept observateurs.

– 7 membres en Asie-Océanie : quatre de plein droit, un associé, deux observateurs.  

Depuis plus de 50 ans, l’OIF a développé et mis en place des structures créant ainsi des liens avec ses membres pour mener des actions de politique internationale ainsi que de coopération économique multilatérale selon quatre grandes missions :

– Promouvoir la langue française, le plurilinguisme et la diversité culturelle.

– Promouvoir la paix, la démocratie et les droits de l’Homme.

– Appuyer l’éducation, la formation, l’enseignement supérieur et la recherche.

– Développer la coopération économique au service du développement durable.

En outre, une attention toute particulière est portée aux jeunes et aux femmes et dans un tout autre domaine aux pratiques numériques et aux technologies de l’information et de la communication (T.I.C.).

L’OIF est administrée dans le cadre de trois instances politiques :

– Le Sommet, qui est l’instance suprême de la Francophonie et qui se réunit tous les deux ans. 

– La Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF).

– Le Conseil permanent de la Francophonie (CPF).

L’OIF est administrée par le Secrétariat général de la Francophonie qui est la plus haute autorité responsable du bon fonctionnement de l’institution.

– Il est actuellement dirigé par la secrétaire générale Madame Louise Mushikiwabo, originaire du Rwanda. Elle a été élue à ce poste pour quatre ans lors du Sommet de la Francophonie en 2018 à Erevan (Arménie). Mandat renouvelé lors du sommet de Djerba (Tunisie) en 2022.

– La secrétaire générale a nommé le 21 mars 2023 Madame Caroline St-Hilaire du Québec (Canada) au poste d’administratrice, faisant d’elle le « numéro 2 » de l’OIF.

L’OIF met en œuvre le réseau de coopération multilatérale francophone aux côtés de :

– l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) à Paris; 

– et de quatre opérateurs qui sont : l’Association internationale des maires francophones (AIMF) à Paris, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) à Montréal, l’Université Senghor à Alexandrie et TV5 Monde à Paris.

L’OIF, dont le siège social est à Paris (France), dispose de 13 représentations extérieures, dont 4 auprès d’organisations internationales partenaires et 9 pour autant de zones géographiques, pour développer son action sur le terrain.

Sources: www.francophonie.org 

www.francophonie.org/la-langue-francaise-dans-le-monde

www.francophoniedesameriques.com – www.wikipedia.org 

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

QUOI FAIRE CE WEEK-END

MIAMI-DADE / BROWARD / PALM BEACH 19 JUILLET SUMMER IN THE...

Dernière chance !

Ce samedi 20 juillet est la dernière chance de...

CHALEUR EXTRÊME ET CERTAINS MÉDICAMENTS : COMBINAISON RISQUÉE

WLRN a rapporté que la chaleur extrême, que nous...

QUOI FAIRE CE WEEK-END

Comme toujours, une foule d’activités à faire à MIAMI–FORT...