32.6 C
Miami
jeudi, juillet 25, 2024

Deux personnalités d’origine « franco-haïtienne » 

Date:

Célèbres aux États-Unis 

Le mois de février est considéré comme le « mois de l’histoire des noirs » aux États-Unis et veut mettre à l’honneur les populations noires qui ont dû se battre au cours des siècles derniers pour vaincre l’esclavage, la ségrégation raciale et de nos jours le racisme vis-à-vis des noirs.

Dans cette lutte, le peuple haïtien a été l’un des premiers à prendre sa place et à rayonner dans le monde grâce à sa diaspora.

Jean Baptiste Pointe du Sable 

C’est certainement le plus méconnu de tous. C’est un mulâtre qui serait né en tant qu’homme libre entre 1745-50 d’un marin français et d’une mère d’origine africaine, ancienne esclave à Saint-Marc dans la colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti devenu un État indépendant en 1803). 

Élevé en France, il arrive vers 1765 à La Nouvelle-Orléans, alors que cette partie de la Louisiane est passée avec l’accord de la France sous contrôle espagnol. Il remonte ensuite le Mississippi jusque dans l’État actuel de l’Illinois où il construit une première maison à Peoria. Puis vers 1779, il s’installe à l’emplacement actuel de Chicago (Illinois), où il construit sa deuxième maison. Il va y vivre avec sa femme Kitihawa (Catherine), la fille d’un chef local Potawatomi, qui lui donnera un fils (Jean) et une fille (Suzanne). Il est le propriétaire d’un comptoir de ravitaillement pour les trappeurs, les marchands, les coureurs des bois et les autochtones. Son commerce est prospère et il fait plusieurs voyages au Canada pour y vendre ses fourrures. À la fin de sa vie, il s’installe à Saint Charles dans le Missouri, devenu un des États des États-Unis après la signature du Lousiana Purchase de 1803 et où il décède le 28 août 1818.

Aujourd’hui, après bien des tergiversations, Jean Baptiste Point du Sable est considéré comme le fondateur et le premier habitant de la ville de Chicago.

Jean-Jacques Audubon (ou John James Audubon aux États-Unis) 

C’est certainement un des plus célèbres aux États-Unis. Mulâtre né le 26 avril 1785 aux Cayes dans la colonie française de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti) et mort le 27 janvier 1851 à New York. C’est un ornithologue, naturaliste et peintre d’origine française, naturalisé américain en 1812. 

Il est le fils illégitime de Jeanne Rabin, dont les origines sont mal définies (immigrée ou mulâtre descendante d’esclave) et d’un capitaine au long court Jean Audubon, qui possédait dans l’île des plantations et des esclaves. 

Il est élevé en France, à La Gerbetière, dans la propriété de son père (qui l’a officiellement reconnu), près de Couëron à 16 km à l’ouest de Nantes. Très jeune, il se passionne pour l’histoire naturelle. 

En 1803, son père l’envoie aux États-Unis pour échapper à la conscription en vigueur en cette période de guerres napoléoniennes. Il travaille comme contre-maître à Mill Grove, une ferme près de Philadelphie en Pennsylvanie, propriété de son père (aujourd’hui propriété de la National Audubon Society), et commence à étudier l’histoire naturelle en dirigeant la première opération de baguage du continent. 

Il se marie et de son union avec Lucy Bakewell, il aura trois enfants : Victor, John et une petite fille qui décédera avant son premier anniversaire.

Dans les années 1830-1839, après des années difficiles, il est finalement reconnu pour son ouvrage « Les Oiseaux d’Amérique ». Son succès vient du fait que ses oiseaux sont représentés de façon vivante dans leur habitat naturel, ce qui contraste avec les représentations inertes de ses contemporains. Pour arriver à cela, il abat lui-même les oiseaux avec du petit plomb pour ne pas les déchiqueter et ensuite, il utilise du fil de fer pour les maintenir dans une position naturelle. 

Aujourd’hui, John-James Audubon est considéré comme le premier ornithologue du Nouveau Monde, tant aux États-Unis que dans le monde. 

SOURCE : www. migrationinformation.org – www.haiti-usa.org

www.wikipedia.org – www.wikipedia.org/wiki/JohnJames_Audubon 

www.audubonoflorida.org   

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

JEUX OLYMPIQUES : CÉRÉMONIE D’OUVERTURE

Plus qu’un dodo avant la cérémonie d’ouverture des JO...

DES DÉMOCRATES DE FLORIDE COUVRENT BIDEN D’ÉLOGES

Nikki Fried, la présidente du Parti démocrate de Floride,...

VINCENT RENTRE À LA MAISON 

Le Canadien m’impressionne. La maturité et la philosophie de travail...

Révélations fortuites sur la survie des baleines et 

Les océans, les baleines, les dauphins; un monde merveilleux...