26.8 C
Miami
samedi, février 4, 2023

POSSÉDER UNE PME AUX ÉTATS-UNIS

Date:

Quelques conseils pour les Canadiens

Si vous êtes un Canadien qui vit une partie de l’année sous le soleil de la Floride et que vous envisagez de démarrer une petite entreprise, vous vous demandez peut-être si vous avez besoin d’un permis de travail. La réponse est simple : cela dépend.

Tout d’abord, il est important de comprendre que les États-Unis ont des lois strictes en matière d’immigration et que l’obtention d’un permis de travail peut être un processus complexe. Cependant, même si vous n’avez pas de permis de travail, vous avez tout de même certaines libertés aux États-Unis en tant que visiteur d’affaires.

En tant que visiteur d’affaires, vous pouvez participer à des activités commerciales telles que d’assister à des réunions et de négocier des contrats, mais vous ne pouvez pas travailler ou être payé par une entreprise américaine. Cela signifie que vous ne pouvez pas gérer votre entreprise au quotidien pendant que vous êtes aux États-Unis sous ce statut. Cependant, vous pouvez toujours investir dans votre entreprise et prendre des décisions de direction.

Si vous souhaitez travailler et gérer votre entreprise aux États-Unis, vous devrez demander un autre type de visa. Une option est le visa E-2, qui est disponible pour les investisseurs étrangers qui démarrent ou gèrent une entreprise aux États-Unis. Pour être admissible, vous devez investir une somme d’argent importante dans l’entreprise et détenir une participation majoritaire dans l’entreprise.

Une autre option est le visa L-1, qui est disponible pour les propriétaires d’entreprise et les employés qui ont travaillé pour une entreprise liée au Canada pendant au moins un an. Ce visa vous permet d’être transféré dans une succursale américaine de votre entreprise ou de démarrer une nouvelle entreprise aux États-Unis.

Pour résumer : si vous êtes un citoyen canadien vivant une partie de l’année en Floride et que vous voulez démarrer une petite entreprise, vous aurez peut-être besoin d’un permis de travail selon le type d’entreprise que vous démarrez. Si vous n’avez pas de permis de travail, vous pourrez toujours visiter les États-Unis en tant que visiteur d’affaires et investir dans votre entreprise, mais vous ne pourrez pas gérer l’entreprise au quotidien. Le visa E-2 est disponible pour les investisseurs étrangers, et le visa L-1 est destiné aux propriétaires d’entreprise et aux employés transférés dans une succursale américaine de leur entreprise.Démarrer une entreprise dans un nouveau pays peut être intimidant, mais avec lebonnes informations et une certaine détermination, vous pouvez transformer vos rêves d’entrepreneur en réalité. Travailler avec les bons conseillers est également important. Assurez-vous de contacter les experts dont vous avez besoin avant d’investir aux États-Unis pour garder l’esprit tranquille lorsque vous démarrez vos nouvelles entreprises. www.exeo.ca

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

HILTON GÈRERA LE DIPLOMAT VENDU POUR 835 MILLIONS DE $

Selon le Wall Street Journal, la coentreprise de Credit...

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...