Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Image caption appears here

Add your deal, information or promotional text

LE HONDA CLASSIC APPORTE SON LOT DE SURPRISES

Fidèle à ses habitudes, le tournoi de golf professionnel Honda Classic a
offert tout un spectacle aux amateurs de golf. Présenté au PGA National
à Palm Beach Garden du 24 au 27 février dernier, l’événement a offert une
finale des plus enlevantes, pour ne pas dire stressante. Sans parler de mère
nature qui est venue jouer les troubles fête apportant une forte pluie alors
qu’il ne restait que trois trous à jouer à la ronde finale.
Meneur par trois coups avant la présentation de la dernière ronde, Daniel
Berger, sur qui plusieurs plaçaient leurs espoirs, n’a pas connu sa meilleure
ronde terminant avec un total de quatre au-dessus de la normale et ainsi
conclure le tournoi à sept sous la normale, le plaçant ainsi au quatrième
rang. Si la déception se faisait ressentir du côté de Berger, il en était tout autrement pour le nouveau champion de la Honda Classic 2022, Sepp Straka. En effet, le golfeur originaire de l’Autriche, qui a terminé le tournoi à dix coups
sous la normale, a pu célébrer sa première victoire sur le circuit de la PGA
depuis son entrée en 2016. Encore plus remarquable, il est le premier golfeur
autrichien à gagner un tournoi de golf sur le circuit de la PGA, en plus d’empocher un chèque de 1 440 000 $. Notons qu’il tirait de l’arrière par cinq
coups avant la présentation de la ronde finale et qu’il a terminé sa ronde
avec un oiselet. Seulement un coup le séparait de la deuxième position
détenue par Shane Lowry.
Berger n’est pas la seule tête d’affiche qui a connu des difficultés sur
le terrain. C’est aussi le cas de Brooks Koepka et Rickie Fowler, deux des
préférés du public, qui ont respectivement terminé 16e avec la normale et
42e avec un pointage total de trois au-dessus de la normale. Matt Jones, le
champion défendant, a quant à lui manqué la coupure.

Présence canadienne
Six joueurs en provenance du Canada étaient présents ce weekend à West
Palm Beach pour compétitionner au Honda Classic. Un seul golfeur n’a pas
été en mesure de survivre à la coupure après la seconde ronde, alors que les
cinq autres ont terminé le tournoi dont trois dans le top 25. Adam Svensson
a été le meilleur des siens avec un total de deux coups sous la normale, bon
pour une égalité en neuvième position et une bourse de 194 000 $ US. Nick
Taylor et Taylor Pendrith ont respectivement terminé en 16e et 25e position.
Déception du côté de Mackenzie Hughes qui termine le tournoi en 42e position
avec un total de quatre coups au-dessus de la normale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Search