Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Image caption appears here

Add your deal, information or promotional text

SEAWORLD ORLANDO AU SECOURS DES LAMANTINS DE FLORIDE

SEAWORLD ORLANDO AU SECOURS DES LAMANTINS DE FLORIDE

En 2021, la Florida Fish and Wildlife Conservation Commission a signalé le décès de 1 100 lamantins qui sont morts de faim en raison de la mauvaise qualité de l’eau dans leur habitat. Le nombre de décès cette année s’élevait à 400 au 4 mars dernier, ce qui est alarmant pour seulement deux mois. SeaWorld Orlando a accueilli tellement de ces mammifères marins cet hiver que le parc manque de ressources. Leur situation est si périlleuse que le parc a annoncé un agrandissement de ses installations de sauvetage et de réhabilitation pour leur venir en aide. Il ouvrira donc prochainement cinq nouvelles piscines de soins qui leur seront dédiées. Les équipes du SeaWorld Orlando travaillent 24 heures sur 24 à la construction de ces bassins compte tenu de l’extrême urgence de la situation. Une fois les installations terminées, ce sont 60 lamantins à la fois qui pourront y être soignés. Environ 7 500 lamantins, répertoriés comme étant une espèce menacée, vivent dans les eaux de la Floride. Ils se nourrissent d’herbes marines et la pollution fait disparaître leurs ressources de nourriture. Les engrais chimiques tels l’azote et le phosphore stimulent la croissance des algues qui bloquent la lumière et tuent ainsi les herbiers. « Ce sont surtout les sources de pollutions agricoles, urbaines et les fosses septiques qui les privent de nourriture », affirme ABC NEWS. Les lamantins ne supportent pas une température de l’eau inférieure à 68 degrés. C’est pourquoi ils se rassemblent dans les eaux chaudes des décharges de centrales électriques durant les mois d’hiver, dans l’Indian River Lagoon, près de l’usine FPL (Florida Power and Light). L’Indian River Lagoon est une étendue d’eau de 156 miles de long, entourée d’îles-barrières. Depuis 2009, la superficie des herbiers marins dans ce lagon a diminué de 58 %. Sur la superficie restante, la couverture d’herbes marines s’est amincie de 89 %. Pour remédier à ce manque de nourriture, 55 tonnes de laitue romaine et de laitue frisée ont été distribuées à ces dites vaches de mer, sans quoi elles seraient certainement toutes mortes de faim. Mais depuis un an, la qualité de l’eau du lagon s’est améliorée, selon Ashley Evitt, porte-parole du district de gestion de l’eau. Il faudra toutefois une approche environnementale sérieuse et globale pour assainir les eaux de ce lagon. Ensuite, il faudra plusieurs années avant que les herbiers marins se rétablissent. La solution à long terme passe par une réduction de la pollution de l’eau. Toutefois, rapporte le Miami Herald, « les propositions visant à améliorer la qualité de l’eau et à protéger les herbiers marins sont mortes dans la législature de l’État dominée par les républicains ». Cette législature républicaine limite à 30 millions de dollars le montant alloué au budget de l’État pour l’expansion des centres de réhabilitation, l’engagement de sauveteurs supplémentaires et la restauration de l’habitat naturel. Le budget est en attente de la signature du gouverneur.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Search