Cette section ne contient actuellement aucun contenu. Ajoutez-en en utilisant la barre latérale.

Image caption appears here

Add your deal, information or promotional text

DEVEZ-VOUS RÉVISER VOTRE TESTAMENT ?

DEVEZ-VOUS RÉVISER VOTRE TESTAMENT ?

On pense rarement à réviser son testament ou aux circonstances qui devraient nous amener à le faire. On se dit d’emblée que ce sera trop compliqué et trop prenant comme démarche. Alors on reporte l’exercice, d’une année à l’autre. 

Pour vous aider à amorcer ce processus, nous vous expliquons quand et pourquoi vous devriez relire votre testament, de même que ses aspects les plus importants, soit ceux qui devraient retenir votre attention.

 

Quand réviser votre testament 

Il est sage de relire votre testament si vous vivez une étape de vie susceptible de changer vos volontés : une union, la vôtre ou celle de vos enfants, l’arrivée d’enfants ou de petits-enfants, l’achat d’une propriété, une séparation ou un divorce, un diagnostic de maladie grave… Quand votre vie change, vos priorités changent aussi.

Des événements affectant votre patrimoine peuvent aussi déclencher une réflexion : l’achat d’un chalet ou d’une propriété à l’étranger, un partenariat d’affaires, le démarrage, la vente ou le transfert d’une entreprise ou encore sa relève.

Enfin, des changements législatifs ou fiscaux peuvent faire en sorte que vos volontés ne s’interprètent plus comme souhaitées à l’origine. 

 

Pourquoi le réviser 

Les étapes de votre vie peuvent avoir des répercussions sur vos volontés. Par exemple, lors d’une séparation ou d’un divorce, l’ex-conjoint est généralement rayé du testament. Si la séparation ou le divorce survient après l’arrivée d’un nouveau conjoint, c’est généralement ce dernier qu’on voudra avantager, tout en s’assurant de protéger les enfants. C’est donc toute la structure du testament qu’il faut revoir. 

Par ailleurs, il faut savoir que les événements liés à votre patrimoine peuvent faire en sorte que vos documents juridiques ne soient plus à jour. 

En effet, l’acquisition d’une propriété en Floride peut donner lieu à des modifications testamentaires. La question la plus fréquente est : dois-je faire un testament en Floride ? La réponse à cette question dépendra du mode de détention de la propriété : joint tenance, living trust, société par actions, société de personnes, fiducie ou autres. Si le mode de détention de la propriété exige un testament, ce dernier devrait être fait en anglais et devant deux témoins en sus du notaire instrumentant, s’il est fait au Québec. Néanmoins, un testament américain, rédigé selon les lois de la Floride, pourrait sensiblement réduire les frais et les délais. Attention, vous devez conserver un testament pour vos biens canadiens et les deux testaments ne doivent pas s’annuler l’un l’autre.

 

Les aspects les plus importants 

Au cours de votre relecture, voici les questions que vous devriez vous poser.

La personne que vous avez nommée à titre de liquidateur est-elle toujours apte à réaliser ce mandat ? Qui avez-vous prévu comme remplaçant ? Est-ce toujours une avenue envisageable ? 

Y a-t-il des biens que vous souhaitez léguer spécialement à quelqu’un ? 

Le legs résiduaire doit-il toujours aller à votre conjointe ou conjoint ou aller à vos enfants ? Sont-ils assez vieux pour recevoir et gérer cet héritage ? Est-ce que vous désirez laisser quelque chose à vos petits-enfants ou à d’autres proches ? 

Pour votre paix d’esprit et celle de vos proches, faites le point sur votre testament. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Search