22 C
Miami
jeudi, février 2, 2023

Les Ouragans En Floride….Prédictions 2015

Date:

En avril, Dame Nature a normalement divulgué suffisamment d’information aux grands radars Doppler et aux stations météorologiques spatiales pour que les experts du Colorado State University (CSU) puissent analyser et dévoiler au public, une première prédiction de la prochaine saison des ouragans qui débute officiellement le premier juin.

 

Respirez… voici ce qu’on prédit pour la Floride.

Selon l’équipe du Dr. Phil Klotzbach et Dr. Bill Gray du CSU, les prévisions actuelles indiquent une saison calme avec seulement sept tempêtes nommées, dont trois pouvant atteindre le statut d’ouragan. Seulement l’un d’entre eux aurait la possibilité de se développer avec une intensité de catégorie 3 ou plus.

À noter que ces ouragans peuvent tout aussi bien mourir en mer et ne jamais s’abattre sur la côte.

Si l’on compare avec les moyennes enregistrées de 1971 à 2010, il y avait 12 tempêtes nommées, 6,5 ouragans dont deux étaient d’intensité supérieure à 3 sur l’échelle Saffir-Simpson.

Développements

Les plus récentes mises à jour des signaux climatiques indiquent que la température de l’eau de surface du bassin atlantique dans son ensemble, est plus chaude, sauf pour deux zones. L’une est située sur la Côte ouest africaine et l’autre sur la Côte est de l’Atlantique vis-à-vis la Nouvelle Angleterre, où la surface de la mer est plus froide que la normale.

L’Université de la Caroline du Nord ainsi que le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), s’accordent à dire que ceci présage une saison des tempêtes plutôt calme.

Seul le Global Weather Oscillations (GWO), une compagnie privée, indique une saison plus active que les trois précédentes avec 14 tempêtes nommées, huit ouragans dont trois majeurs.

Ailleurs…

Si en Floride les prévisions nous sont une fois de plus très favorables, il se peut très bien qu’ailleurs, le portait soit différent.

Toutefois, il convient de souligner que la précision des perspectives émises en avril peut changer de cap au fur et à mesure que la saison progresse.

Un refroidissement anormal et significatif s’est produit dans deux zones de l’Océan Atlantique tropical et subtropical cours de l’hiver 2014-2015, la température de l’eau de surface a diminué à ces endroits. Du côté du Pacifique, la formation d’un El Nino semble évidente. Celui-ci fait augmenter le cisaillement des vents dans le bassin tropical atlantique.

« Les grandes questions qui joueront un rôle avec les prédictions de cette saison résident dans la force avec laquelle l’El Nino se développera, et si la température de la surface des eaux de ces deux zones restera aussi fraiche que présentement », ont déclaré les Dr. Klotzbach et Gray.

Pour être à l’affut des récentes mises-à-jour, aimez-nous sur Facebook, ou surveillez les Info-Express publiées en ligne chaque mardi vers 14h sur le site

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...

DOMINICK LÉONARD, UN HUMORISTE BIEN DE SON TEMPS !

Par Hélène Fleury L’homme aura bientôt 50 ans et cela...