32.6 C
Miami
jeudi, juillet 25, 2024

Les orangeraies en péril

Date:

La maladie bactérienne du dragon jaune et l’ouragan Irma, du 10 septembre 2017, ont réduit la dernière production à une véritable catastrophe.

En quelques heures, Irma avait détruit la presque totalité de la récolte annuelle. Les inondations à perte de vue, les arbres déracinés et les branches cassées avaient causé des dégâts comme jamais auparavant. L’eau a pris tellement de temps à se retirer que les arbres ont pourri. Les producteurs d’oranges se relevaient à peine de la maladie du dragon jaune, un insecte destructeur introduit en 2005 et provenant de l’Asie.

Au cours de cette récolte, les agriculteurs ont dû se contenter d’à peine 46 millions de caisses, la plus faible production depuis 1945. Les oranges de la Floride servent principalement à la production de jus. Ce qui fait que les usines de transformation roulaient au ralenti,  entraînant une hausse du coût du jus d’orange sur les marchés.

 

Le remède

La seule consolation pour les producteurs est que la recherche pour éliminer la maladie du dragon jaune progresse à grands pas. Mais pour en arriver là, il a fallu dépenser 175 millions de dollars jusqu’ici.

De nouvelles variétés d’arbres davantage résistants aux dragons jaunes sont plantées. Les chercheurs ont identifié les gènes qui provoquent les symptômes de la maladie et réussissent à la neutraliser.

Cette épidémie a fait chuter la production d’oranges de 65 % au cours de la période la plus dévastatrice.

À ce moment, des vergers étaient tout simplement abandonnés et les fruits accrochés aux arbres étaient flétris, verts et petits.

En quelques années, la Floride a perdu 20 % de ses vergers.

Des 800 000 acres d’orangeraies il n’en reste que 500 000. La maladie peut rester latente durant une période de cinq ans avant d’éclore et de commencer à détruire les arbres fruitiers.

Détectée pour la première fois en Chine, dans les années 40, la maladie du dragon jaune s’est transportée dans le comté de Miami-Dade en 2005 et elle progresse aussi dans d’autres États.  Aujourd’hui, tous les vergers d’agrumes sont infectés.

Un producteur a dû abattre des milliers d’arbres depuis un an. Auparavant, il répandait des insecticides trois fois par année. Aujourd’hui il doit traiter son verger jusqu’à 12 fois. La fertilisation a changé. L’épandage à petite dose et à répétition rend les arbres plus productifs.

Dans les périodes d’abondance, un autre producteur indique qu’il remplissait 30 camions-remorque chaque jour. Aujourd’hui les cueilleurs peinent à en combler 20.

Plusieurs expériences sont tentées pour éliminer ce destructeur. L’un des traitements consiste à recouvrir l’arbre d’une immense tente que l’on remplit de vapeur jusqu’à 55 degrés Celsius, ce qui tue la bactérie dans la partie supérieure. Mais la méthode coûte six dollars pour un arbre.

Le malheur est que la bactérie survie dans les racines et revient dans l’arbre quelques années plus tard. Une autre façon de combattre cet insecte est de recouvrir les arbres de moustiquaire, ce qui est également très couteux.

Le développement d’autres variétés d’arbres mieux adaptés donne des résultats spectaculaires. Même atteint par le dragon jaune, l’arbre résiste et fournit une récolte.

C’est le résultat de 20 ans de recherches. Les chercheurs scientifiques sont parvenus à identifier et à neutraliser les gènes qui déclenchent les symptômes de la maladie. Ils rendent aussi les agrumes plus résistants en introduisant le gène d’autres végétaux. Un gène de la moutarde est très efficace.

Bien que la maladie du dragon jaune se propage à une vitesse fulgurante, les chercheurs croient que leur méthode permettra de commercialiser ces plants résistants d’ici quatre ans.

 

Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

JEUX OLYMPIQUES : CÉRÉMONIE D’OUVERTURE

Plus qu’un dodo avant la cérémonie d’ouverture des JO...

DES DÉMOCRATES DE FLORIDE COUVRENT BIDEN D’ÉLOGES

Nikki Fried, la présidente du Parti démocrate de Floride,...

VINCENT RENTRE À LA MAISON 

Le Canadien m’impressionne. La maturité et la philosophie de travail...

Révélations fortuites sur la survie des baleines et 

Les océans, les baleines, les dauphins; un monde merveilleux...