Les élections nationales 2016, contre l’establishment comme en 2010

Date:

En 2010, Rick Scott, un homme d’affaires prospère mais un inconnu en politique, avait fait campagne pour le poste de gouverneur républicain, contre l’establishment dirigé par le procureur général de la Floride, Bill McCollum, un conservateur traditionnel engagé depuis longtemps. Rick Scott a défait l’establishment en utilisant sa propre fortune pour financer la majeure partie de sa campagne. Maintenant, le gouverneur Scott continue à se battre en proposant un nouveau budget d’État et de nouvelles lois sur le jeu afin de réduire les impôts, attirer des industries touristiques en Floride et créer des emplois plus rémunérateurs.

Puis, le procureur général de la Floride, Bill McCollum, qui avait fait campagne sur une plate-forme très conservatrice, comme Ted Cruz le candidat à la présidence, a eu des problèmes. On a révélé que son témoin expert, George Rekers, qui avait été payé 60 900 $ pour témoigner à la cour contre les gais voulant adopter en Floride, aurait engagé une escorte masculine sur le site web gay « rentboy.com « , pour l’accompagner lors d’un voyage de 10 jours en Europe.

Marco Rubio, maintenant candidat à la présidence des États-Unis, faisait partie de l’establishment alors qu’il a servi dans la législature de la Floride. Il est maintenant au Sénat et a été en politique, la majeure partie de sa vie. Sa popularité en Floride est faible car il n’a pas représenté l’État à Washington depuis un bout de temps et il n’a pas été un sénateur efficace, comparé à l’ancien sénateur démocrate Bob Graham qui a servi de façon diligente dans cette puissante artère du gouvernement.

Cette lutte contre l’establishment national est maintenant menée dans la course présidentielle par un autre homme d’affaires prospère : Donald Trump. Actuellement en Floride, Donald Trump a une avance de 24% sur Marco Rubio, le sénateur de l’État. Les plus récents sondages montrent que Marco Rubio a une cote de désapprobation de 53% en Floride, son État d’origine. La primaire de Floride aura lieu le 15 mars prochain.

Le Canada a également montré son amertume face à l’establishment politique en élisant Justin Trudeau comme Premier ministre, par une majorité qu’aucun sondage n’avait prévu. L’obtention de 184 sièges à la Chambre des communes du Canada a dépassé de 50 sièges, la plus haute prédiction. Les États-Unis et le Canada ont des problèmes similaires; une économie fuyante, des routes et des ponts dans un état de délabrement avancé et une classe moyenne en baisse de revenus.

Personne ne devrait se surprendre que Donald Trump, l’anti-politicien, est maintenant en route vers la victoire dans la primaire républicaine, sans l’aide des comités électoraux ni des super PACS qui dépensent des centaines de millions de dollars pour le vaincre et contrôler notre gouvernement pour leur profit personnel.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...