Le retour en force des iguanes verts

Date:

En janvier 2010, la Floride avait connu des températures beaucoup plus froides que la normale. Il fallait bien se couvrir pour être confortable et les maillots de bain étaient restés dans le tiroir pendant plusieurs semaines! Ces journées et nuits, très frigides pour notre région, avaient fait mourir de froid une grande partie de la population des gros iguanes verts. Mais voilà qu’en 2015, ils sont revenus en force s’installer sur nos terrains et dévorent à cœur-joie les terrassements dispendieux.

Ceux et celles qui étaient en Floride durant cette période froide de janvier 2010 se souviennent surement du bruit sourd que faisait ces gros iguanes qui tombaient des arbres, morts-raides. Un adulte peut facilement faire de trois à cinq pieds de la tête à la queue et peser une douzaine de livres alors, pas étonnant qu’on pouvait les entendre s’effondrer.

Destructeurs

Ces imposantes créatures, presqu’effrayantes, sont originaires de l’Amérique centrale et ne peuvent survivre lorsque les températures vacillent près du point de congélation. Le Florida Fish and Wildlife Conservation (FFWC) n’avait reçu aucune plainte contre les iguanes verts en 2011 suite aux grands froids. Mais en 2015, ils ont répondu à 111 appels de résidents implorant de venir capturer ces reptiles qui bouffent leur parterre et défèquent partout autour de la piscine.

De plus, les compagnies de services de désinsectisation affirment être fréquemment sollicitées par les propriétaires vivant à proximité de l’eau. Ceux-ci se plaignent que les insectes font disparaitre leurs fleurs. En fait, il n’y a pas d’infestation parasitaire et les excréments laissés par les iguanes verts confirment bien la raison du triste paysage dénudé…

Depuis quand

Dans les années 60, on importait du Costa Rica ces animaux exotiques sans règlementation ni scrupule. Libérés dans la nature floridienne lorsqu’ils devenaient adultes et trop grands pour l’aquarium maison, ces iguanes se sont reproduits et établis. Ils sont apparus dans le comté de Miami-Dade en 1966, puis ont migré vers le sud du comté de Monroe en 1995. En 2001, ils étaient officiellement « chez-eux » jusqu’au nord du comté de Broward, puis dans le comté de Palm Beach en 2003.

Inoffensifs pour l’Homme, ce gros reptilien préfère s’enfuir vers le point d’eau le plus proche quand il se sent menacé.

Les agents du FFWC ne sont pas impliqués dans le trappage des iguanes. La population doit faire appel à une agence privée pour les retirer de leur propriété. Le service coute environ 350 $ et les bêtes sont habituellement attirées dans des pièges avec des morceaux de mangue, de banane ou de la laitue.

Faits intéressants

Dans les pays du Sud, la population de ces gros lézards est réduite car ils sont chassés pour leur chair, supposément délectable. Mais nous, les nord-américains, ne sommes pas encore mentalement prêts à adopter cette coutume.

L’iguane peut faire varier la couleur de sa peau pour mieux capter la chaleur du soleil. Territorial, le mâle utilise sa queue pour fouetter ses rivaux ou les avertir des limites. Il hoche la tête, tourne en rond et tente de monter sur le dos de l’adversaire pour le mordre au cou. Les batailles se font plus fréquentes en période de reproduction.

L’accouplement se fait généralement en décembre et peut se prolonger pendant trois mois.

La femelle pond de 20 à 71 œufs qui sont enterrés pour une incubation de 10 à 15 semaines, selon la température.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...