L’Halloween arrive, mais d’où vient-elle?

Date:

Chaque 31 octobre, c’est l’Halloween. Les enfants attendent avec impatience cette soirée de tournée costumée pour récolter des friandises. Les maisons sont décorées, illuminées, animées de structures gonflables populaires et autant les adultes que les enfants embarquent dans la parade. On sait que l’Halloween est devenue un événement considérable pour le portefeuille économique régional. Mais d’où vient-elle vraiment?

Voici donc un petit tour de Terre pour éclairer cette tradition …plutôt sombre.

Les Gaulois

Les historiens considèrent l’Halloween une fête folklorique dans la mythologie celtique irlandaise « Samain » qui est une fête religieuse, célébrant le début de la saison « sombre ».

Durant la nuit de Samain, les Celtes, ou Gaulois, considéraient que le temps n’appartenait ni à l’année en cours ni à l’année précédente et que c’était un moment favorable pour communiquer avec les gens de l’autre monde…celui des morts! Oooohhhaaaaa….

Par tradition, ils éteignaient le feu de cheminée dans leur maison puis se rassemblaient en cercle autour du feu sacré de l’autel, où ils étouffaient aussi le feu pour éviter l’intrusion d’esprits maléfiques dans leur village. Après la cérémonie, chaque foyer recevait des braises encore chaudes pour rallumer le feu chez eux et ainsi protéger leur famille contre les dangers de l’année à venir.

Cette tradition s’est éteinte au Ve siècle avec l’arrivée de la nouvelle religion : le Christianisme.

Toussaint, fête des morts et Halloween

À Rome, le pape Boniface IV avait commémoré tous les saints et martyrs institués le 13 mai 613, (de là la malchance attribuée au chiffre 13?). Puis, la commémoration devenue annuelle, s’est étendue à tous les saints, ce qui est devenu la « Toussaint ».

Au fil des siècles, les célébrations pour les disparus se sont unifiées et le culte des morts était finalement célébré entre le 31 octobre et le 2 novembre.

Quoi qu’il en soit, la croyance irlandaise voulait que les âmes des morts reviennent à la vie la veille de la Toussaint. Il était alors de mise, avant d’aller au lit cette nuit-là, de laisser de la nourriture sur la table et une buche dans le foyer pour réchauffer et nourrir ces revenants de passage sur Terre. Pas question de les rendre de mauvaise humeur! Brrrrrrr…..

Et après la Grande Famine de 1845 en Irlande, plus de deux millions d’irlandais ont immigrés en Amérique et ont apporté avec eux la tradition.

Jack-o’-lantern

Nos belles citrouilles sculptées et éclairées proviennent d’un vieux conte irlandais. Jack était un vieil ivrogne méchant qui s’était fait refuser la porte du paradis et celle de l’enfer! Jack avait finalement obtenu du diable, un charbon ardent pour éclairer sa route dans le noir. Condamné à errer sans but jusqu’au jugement dernier, il avait placé ce dernier à l’intérieur d’un navet creusé en guise de lanterne. On l’appelait donc, Jack of the lantern.

Dans les années 30, la tradition voulait que les enfants, costumés des personnages couramment associés à Halloween, (fantômes, sorcières, vampires, araignées, chats noirs, squelettes etc..) demandaient pour une friandise sinon, ils jetaient un sort. D’où la question; Trick or treat? (sort ou friandise ?).

Aujourd’hui, la chasse aux bonbons est devenue moderne, avec des costumes moins traditionnels, plus actuels et qui n’inspirent plus à hanter, mais à s’amuser.

Note : le mot Halloween est une contraction écossaise de « Allaloow-even » (tous saints – soirée) ou soirée de la Toussaint.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

OURAGAN IAN : ÉVACUATIONS VOLONTAIRES

L’ouragan Ian s’intensifie rapidement et pourrait bientôt devenir de catégorie 4 avant de diminuer et atteindre la Floride.

IAN POURSUIT SA ROUTE

Le 24 septembre, 13h00 La tempête tropicale Ian est en...

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...