22 C
Miami
jeudi, février 2, 2023

Protestations : maisons unifamiliales louées à courts termes

Date:

Suite à de nombreuses plaintes, la ville d’Hollywood a approuvé mercredi soir dernier, l’obligation d’acheter une licence au cout de 200 $, pour ceux désirant louer leur maison à des vacanciers.

Les propriétaires devront aussi fournir un numéro de téléphone local afin qu’ils puissent être joints dans l’heure suivant une situation d’urgence.

Les résidents, avoisinant les maisons unifamiliales louées à couts termes, en ont ras le bol des groupes de vacanciers qui se rassemblent pour faire la fête jusqu’aux petites heures du matin, des déchets qui trainent et des multiples voitures qui vont et viennent à toutes heures du jour et de la nuit.

Tal Mazor, commissaire de la ville d’Hollywood, raconte qu’au moins une maison avait été louée pour le tournage d’un film pornographique. Et dans un autre cas, des voisins avaient alerté les autorités afin de retirer les poupées gonflables installées sur le gazon dans le cadre d’un enterrement de vie de garçon!

Les nouvelles règles adoptées par la ville d’Hollywood s’appliquent aux maisons louées pour des périodes de moins de 30 jours, plus de trois fois par an. En plus de l’achat du permis, le nombre d’occupants est limité à quatre par chambre. Le propriétaire doit aussi afficher les règles de la ville sur les heures de bruit autorisées, le jour et l’heure de la collecte des vidanges et l’adresse de l’hôpital le plus près.

Des amendes de 250 $ et 500 $ sont prévues pour les fautifs.

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...

DOMINICK LÉONARD, UN HUMORISTE BIEN DE SON TEMPS !

Par Hélène Fleury L’homme aura bientôt 50 ans et cela...