22 C
Miami
jeudi, février 2, 2023

Miami : nouvelle loi pour Pit Bulls ?

Date:

En 1989, suite à l’attaque vicieuse d’un Pit Bull sur une fillette, le comté de Miami-Dade avait adopté une loi abolissant cette race de chien dans les limites de son territoire.

Aujourd’hui, presque 30 ans plus tard, des efforts pour l’abrogation de cette loi refont surface. Les Pit Bulls, tout comme les Rottweilers, Dobermans et Bergers Allemands, sont des chiens très puissants qui peuvent causer de sérieuses lésions suivant une attaque. L’importance est au niveau de l’éducation et de l’entrainement du chien, et du propriétaire. Et c’est ce que les activistes tentent de faire comprendre à la population. D’autant plus que le comté de Miami-Dade se retrouve avec des propriétaires de Pit Bull qui gardent leur chien à l’intérieur toute sa vie.

Le chien ne va pas dehors car les voisins aviseraient les autorités, s’il est malade, le chien ne peut aller chez aucun vétérinaire car il sera dénoncé. Aussi, plusieurs chiens de races mixtes ressemblent au Pit Bull et il est difficile de faire la part des choses.

En 2012, une tentative d’abrogation de cette loi a été repoussée à 63 % lors d’un référendum. Mercredi dernier, une nouvelle demande a été faite devant les 13 membres de la County Commission, qui ont le pouvoir d’annuler cette loi.

« Ces chiens ne sont pas tous hasardeux, et les vrais amoureux de Pit Bulls peuvent aider à l’éducation et prévenir ces attaques » aux dires des supporteurs de la race.

Next article

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

LA ZONE GRISE DE LA DURÉE DE SÉJOUR DES CANADIENS 

Alors que de nombreux aspects du système d’immigration américain...

LES VENTES DE LOGEMENT EN DÉCLIN EN 2022

En 2021, les maisons, condos et appartements se vendaient...

LA COURSE À LA COURSE

En février en Floride, l’atmosphère pulse à un rythme...

DOMINICK LÉONARD, UN HUMORISTE BIEN DE SON TEMPS !

Par Hélène Fleury L’homme aura bientôt 50 ans et cela...