23.5 C
Miami
mardi, mars 5, 2024

Importation de médicaments en provenance du Canada : décision imminente 

Date:

La Food and Drug Administration (FDA) devrait prendre une décision d’ici le 5 janvier concernant la demande de l’État de Floride d’importer des médicaments du Canada. 

Jason Weida, secrétaire de l’Agence de l’administration des soins de santé de l’État, a déclaré le 14 décembre que les responsables fédéraux étudient le plan de la Floride visant à importer des médicaments d’ordonnance moins chers, en provenance du Canada. Selon Weida, la Floride travaille sur ce projet depuis 2019 et il a affirmé qu’il était « prudemment optimiste » quant à son approbation par la FDA des États-Unis. Il confirme que les obstacles ont tous été franchis. 

L’État de Floride espérait recevoir une décision de la FDA au début de la semaine du 18 décembre, mais les responsables fédéraux affirment avoir besoin de temps supplémentaire.

Depuis 2019, le gouverneur Ron DeSantis et l’ancien président de la Chambre de Floride, Jose Oliva, font de l’importation de médicaments une priorité. En effet, les législateurs ont approuvé un plan qui rendrait les médicaments importés disponibles dans des programmes gouvernementaux tels que Medicaid, le système pénitentiaire et les établissements gérés par le Département des Enfants et des Familles. La Floride souhaite importer ces médicaments pour notamment traiter les virus du VIH et du SIDA, ainsi que des maladies mentales. De plus, si les droits d’importation sont accordés, on s’attend à une réduction des coûts des médicaments pour les résidents.

En novembre 2020, l’État a soumis une proposition à la FDA, mais a ensuite intenté un procès contre l’organisation en citant des violations de la loi. Ces allégations portent sur la procédure administrative concernant des retards dans la prise de décision ainsi que des allégations sur la liberté d’information en rapport avec des documents que l’État a demandé à la FDA. Le gouverneur Ron DeSantis a annoncé en août dernier que son administration était en justice contre la FDA en réponse à un retard de près de deux ans dans l’approbation de la proposition de la Floride pour son programme d’importation. 

Les avocats de l’État ont mentionné ce retard dans un rapport d’État de l’été dernier, dû à la quantité de documents en réponse aux exigences changeantes de la FDA.  Par exemple, le 16 octobre 2023, elle a envoyé un écrit avec de nouvelles exigences pour l’étiquetage des médicaments importés. L’organisation qui estimait alors pouvoir soumettre sa décision le 31 octobre a finalement dû la réévaluer pour le début de l’année 2024.

Malgré ces défis, Jeremy Redfern, porte-parole de Ron DeSantis, est confiant que la proposition sera acceptée. Il a déclaré au Capitolist que « cette pétition prouve simplement que nous faisons ce qu’il faut » et que « malgré les objections de l’industrie pharmaceutique et la réticence de l’administration Biden, le gouverneur DeSantis continuera de mener la lutte pour réduire le coût des médicaments sur ordonnance pour les Floridiens. »

En 2022, le Canada a exporté aux États-Unis une valeur 6,33 milliards de dollars US de médicaments emballés pour la vente au détail et une valeur de 38,07 millions de dollars de médicaments à prescrire.

Article précédent
Article suivant

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

Brèves

L’affaire Jeffrey Epstein refait surface Le gouverneur Ron DeSantis a...

Le Broadwalk et la plage d’Hollywood appartiennent aux snowbirds !

Dans un contexte faisant état des étudiants de la...

Attention aux allergies !

Le phénomène climatique El Niño est un événement périodique...

Hausse du nombre de biens immobiliers à vendre

D’après Brad O’Connor, chef économiste pour la fédération professionnelle Florida...