Centre commercial «surnaturel»

Date:

Miami fournira l’espace au plus grand centre commercial de tous les États-Unis.

American Dream Miami, cet immense complexe commercial et de divertissements, occupera un espace total de 6,2 millions de pieds carrés, où se rencontre l’autoroute 75 et le Florida Turnpike, près de Miami Lakes.

Les promoteurs de ce projet plus gros que nature, sont la compagnie Triple Five, déjà propriétaire du Mall of America, le plus vaste centre du même genre aux États-Unis et situé à Bloomington au Minnesota, et un partenaire canadien.

American Dream Miami s’étendra sur un espace de 1,8 millions de pieds carrés plus grand que celui du Minnesota.

Sur l’aspect économique, ce sont des milliers d’emplois que nécessitera la construction de ce site. Quelques autres milliers de travailleurs viendront ensuite remplir tous les postes disponibles une fois les travaux terminés.

Inutile de dire que l’investissement des promoteurs de ce rêve sonnera dans les milliards de dollars. Son ampleur est à ce point fantasmagorique que les concepteurs n’ont pas encore totalement terminé les plans de ce que sera ce gigantesque développement.

On n’en est pas à la veille de voir la machinerie lourde commencer à labourer le sol puisque le processus d’approbation n’a pas débuté. La première audience publique du conseil de zonage se tiendra bientôt. Ce qui fait que le vote final d’acceptation devrait se tenir au cours de l’été prochain.

L’échéance de la livraison finale est prévue pour l’année 2020.

La panoplie

Développement est le bon mot puisqu’en plus des sections commerciales et des divertissements, on y construira un hôtel de 2 000 chambres qui deviendra le plus important de tout le comté de Miami-Dade, en plus de 2 500 maisons et appartements.

Si les intentions des promoteurs semblent presque démesurées, c’est que ceux-ci comptent largement sur la partie du parc à thème, des amusements et des divertissements pour attirer la clientèle.

On y trouvera des manèges, une piste de ski et une patinoire, intérieures évidemment, des mini sous-marin, un parc d’attractions, un parc aquatique, des montagnes russes, une grande roue, un centre des arts, un spectacle d’otaries, un mini-golf, une sale de quilles, des restaurants, un théâtre et un cinéma.

On sait qu’une fois transformé en véritable fourmilière, cet espace deviendra une espèce de capharnaüm pour automobilistes. Au départ, seuls les autobus et les navettes desserviront la clientèle. Aucun projet de monorail par exemple n’est prévu.

L’été dernier, Triple Five a embauché des firmes de consultants pour évaluer le nombre de véhicules qui transitent sur le site du centre du Minnesota.

Tenant compte que celui de Miami occupera presque deux millions de pieds carrés de plus que, les études estiment à 71 000 le nombre de voitures qui s’y arrêteront chaque jour, dès que les premiers commerces et espaces d’amusement seront ouverts au public.

Il faudra ajouter 13 000 autres véhicules lorsque cette unique réalisation sera complétée dans environ quatre ans.

De toute évidence, les commissaires du comté et de Miami Lakes savent parfaitement bien qu’ils doivent, dès maintenant, se pencher sur les problèmes de circulation qui découleront de l’implantation de ce parc surnaturel.

D’autant plus que la population de Miami-Dade a connu une invasion de près d’un demi-million d’habitants depuis 2000.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

TRANSPORT DE MOTOS ET D’AUTOS EN FLORIDE

À VOTRE SERVICE, nous recevons monsieur Daniel Jutras, président...

REDÉCOUPAGE DES CARTES ÉLECTORALES AUX É.-U.

Dans cette émission, monsieur Gilles Vandal, professeur émérite de...

ALERTE AUX TORNADES !

Une alerte de tornade a été émise pour le...

QUOI FAIRE OCTOBRE 2022

TOP 3 À VISITER #1 Fort Lauderdale International Boat Show Le salon...