Bientôt Obligatoire Bagage À Main Uniforme Sur Vol

Date:

Le bagage que tout voyageur peut conserver avec lui lorsqu’il prend un transport aérien, pose très souvent un problème, surtout dans des avions de moins de 120 places.

L’Association Internationale du Transport Aérien a commencé à se pencher sur ce qu’elle considère un véritable inconvénient.

En fait, elle entreprend des démarches pour que les fabricants de ces valises adoptent une mesure uniforme, de sorte que chacune puisse trouver sa place sans difficulté dans les compartiments, situés au plafond des appareils.

Le vice-président de l’IATA, Tom Windmuller, rappelle que les compagnies aériennes ont des exigences différentes pour le transport des bagages permis à bord des avions.

Il soutient que les pépins rencontrés sont dus à l’absence d’une politique uniforme pour tous les transporteurs.

C’est ce qui lui fait dire que les équipements pour mesurer les petites valises, installés près des portes d’embarquement dans les aéroports, sont ridicules et deviennent des casse-pieds.

Selon l’IATA, le bagage parfait, qui permet à chacun de profiter de ce privilège de monter avec à bord, mesure 55 centimètres de longueur, 35 de largeur et 20 de profondeur.

Ne pas dépasser ces centimètres devient davantage essentiel lorsqu’il s’agit d’un gros transporteur bondé à pleine capacité.

Processus en marche

L’Association a jusqu’ici consulté les constructeurs aéronautiques Boeing et Airbus pour déterminer la taille idéale de ce bagage optimum.

Dans un deuxième temps, l’organisme a demandé aux industriels, de fabriquer des contenants conformes aux critères pratiques, c’est-à-dire aux mesures mentionnées plus haut.

Il semble que très bientôt, les voyageurs devront se soumettre à cette nouvelle obligation s’ils ne veulent pas subir de désagréments. Surtout lorsqu’ils se présenteront pour croiser le responsable de la vérification du laissez-passer et du passeport ou sur le seuil de la porte de l’appareil.

Ces nouveaux formats répondants aux critères de l’IATA, qui devraient être disponibles d’ici la fin de l’année, porteront le label « IATA Cabin OK ».

Cela ne signifie pas que cette démarche deviendra un critère immuable. Les compagnies aériennes n’auront aucune obligation d’appliquer cette norme, bien que jusqu’ici, elles se montrent particulièrement réceptives à cette nouvelle mesure.

Un autre avantage de ce changement, c’est qu’il serait beaucoup plus facile pour les passagers de rejoindre une correspondance rapidement. Ils éviteraient, comme c’est maintenant le cas, que les hôtesses soient forcées de placer leur bagage dans un compartiment sous l’avion, ce qui prend un certain temps pour le récupérer une fois l’atterrissage complété.

En adoptant une grandeur uniforme de bagage, le voyageur en transit n’aurait pas à s’inquiéter à savoir si sa petite valise aura sa place dans le prochain avion.

Tôt ou tard, nous devrons nous conformer.

Next articlepage a suuprimer 1

RECEVEZ LE JOURNAL GRATUITEMENT DANS VOTRE BOITE COURRIEL !

spot_img
spot_img
spot_img

Plus d'articles ...
le soleil de la floride

FAITES CONNAISSANCE AVEC MONSIEUR GILLES VANDAL

Faites connaissance avec monsieur Gilles Vandal, professeur émérite d’histoire...

L’AÉROPORT D’ORLANDO OUVRE SON NOUVEAU TERMINAL C

Le septième aéroport le plus fréquenté du monde a...

GAMBLING : RÉCUPÉRATION DE TAXES !

À l’émission À VOTRE SERVICE, nous recevons M. Philippe...

IMMOBILIER : CÔTE OUEST DE FLORIDE 

À VOTRE SERVICE, nous recevons Daniel Tremblay, agent immobilier...