Hockey

Tous les scénarios sont en suspens.

Pour le moment, la trame change à tous les jours.

Il faudra probablement attendre à la dernière minute pour savoir quelles équipes obtiendront les rôles dans cette compétition effrénée où personne ne se fait de faveur.

Ce qui rend cette féroce bataille encore plus palpitante, c’est que les soupirants se font de plus en plus nombreux.

Le Canadien de Montréal est en pleine tourmente. Et ce n’est pas ce congé de cinq jours qui va régler ses problèmes.

La langue française se fait hacher toute menue chez les diffuseurs du hockey au Québec.

Les Panthers de la Floride tenaient le coup en arrachant quelques victoires par ci par là et des points, lors de prolongations ou tirs de barrage.

Après que le Canadien de Montréal eut remporté neuf victoires à ses dix premières parties, au début du calendrier, les sceptiques juraient que cette équipe finirait bien par fléchir, parce qu’elle n’avait pas les ressources pour maintenir un tel rythme.