×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

La prochaine saison des Panthers de la Floride se prêtre à un certain pari.

Les analystes et les journalistes ne vont sûrement pas être unanimes sur le parcours de cette équipe, heureusement reprise en main par le directeur-gérant Dale Tallon. Ce dernier, écarté pour une saison par son propriétaire Vincent Viola, 

tente de réparer les pots cassés par l’incompétent Tom Rowe. La question est de savoir jusqu’à quel point Tallon aura réussi, en octobre prochain. 

La culbute de 2016-2017 en a été toute une après une rare participation aux éliminatoires  la saison précédente. Tallon a dû revenir en arrière pour ajouter de nouveaux joueurs après un certain bouleversement de l’échiquier qu’il avait mis en place, avant son congé forcé. L’une de ses principales tâches était de trouver des marqueurs pour compenser la perte de 72 buts réussis par des patineurs, qui ont pris une autre destination, dont Jonathan Marchessault avec 30 à lui seul. En plus de ce dernier, Jaromir Jagr, Reilly Smith, Jussi Jokinen ne sont plus là.

Perdre quatre attaquants capables de jouer sur les deux premiers trios laisse un méchant trou à combler. Qui pourra combler le poste de Jagr aux côtés de Jonathan Huberdeau et Aleksander Barkov?

Evgeny Dadonov, qui s’amène de la Russie, sera le premier à tenter l’expérience, sur la première ligne d’attaque. Sa rapidité et son habileté seront-elles suffisantes pour chausser les patins de Jagr? Ce dernier est un spécialiste pour protéger la rondelle en raison de sa grande force physique, gabarit que ne possède pas Dadonov.

L’an dernier, dans la KLH, il a marqué 30 fois et récolté 36 aides. Rappelons qu’en 2015-2016, Jagr, Barkov et Huberdeau avaient enfilé 75 buts et obtenu 184 points alors que l’équipe établissait des marques de 47 victoires et 103 points.

Vincent Trocheck devra composer avec de nouveaux coéquipiers comme deuxième centre. Radim Vrbata, un excellent marqueur, 20 buts et 35 passes avec les Coyotes l’an dernier, obtenu comme agent libre, sera son ailier droit. À la gauche tout indique que le Finlandais Henrik Haapala, qui a signé un contrat de deux ans, complètera ce deuxième trio, lui qui a récolté 60 points l’an dernier, dont 15 buts.

La suite est incertaine. Les Panthers ont choisi de protéger Nick Bjugstad plutôt que leur marqueur de 30 buts, Jonathan Marchessault. Bjugstad devra montrer plus de maturité. La saison dernière il a été une véritable déception. Il se pourrait qu’il joue entre Maxim Mamin, un ailier gauche repêché en sixième ronde en 2016, lui qui a obtenu 12 buts et 13 passes pour le CSKA de Moscou l’an passé. Il n’a que 22 ans. Denis Malgin sera probablement transformé en ailier droit pour se joindre à Bjugstad et Mamin? Michael Healy, un redresseur de torts, ailier gauche, devrait joindre Derek MacKenzie au centre et Colton Sceviour sur le quatrième trio.

 

Les jeunes

En regardant cet alignement, on constate qu’aucun jeune prospect de l’organisation n’a sa place, ce qui semble impensable. Lorsqu’il a réclamé Owen Tippett, au dixième rang lors du repêchage de juin dernier, Tallon a promis que ce jeune de 18 ans aurait toutes les chances de mériter un poste dans la Ligue nationale. Ses 44 buts et 31 passes l’an dernier à Mississauga, sa rapidité et son puissant tir pourraient le favoriser. Jayce Hawryluk, 21 ans, cogne aussi à la porte. Si certains joueurs tardent à produire en début de saison, il ne faudrait pas se surprendre que ces deux joueurs intègrent la formation.

La défense du filet inquiète, à moins que  Roberto Luongo retrouve la santé et tous ses moyens. L’an dernier, James Reimer n’a pas toujours été flamboyant.  Il faudra que la brigade défensive  performe davantage. Pour un, Aaron Ekblad devra redevenir l’arrière qu’il a montré à ses deux premières saisons. Il n’était pas l’ombre de lui-même durant la dernière campagne.

Jason Demers aussi a connu passablement de difficulté comme défenseur. Sa fiche des plus et des moins en témoigne. C’est sûrement la raison qui a incité Tallon à l’offrir aux Canucks de Vancouver, au cours de l’été. Ian McCoshen, 6’3 et 217 livres, est un arrière défensif. Une carence flagrante l’an dernier chez cette équipe. 

De toute évidence il demeurera avec l’équipe. Mark Pysyk, obtenu pour Dmitri Kulikov, s’est avéré une excellente acquisition et lui aussi est dominant défensivement. Keith Yandle, Aaron Ekblad, Michael Matheson, répondent au nouveau critère des équipes qui désirent des arrières habiles dans le jeu de transition et en attaque. 

Le nouvel entraineur Bob Boughner, 46 ans,  aura le dernier mot sur ce que sera cette équipe.