Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

Fernand Larose

Aujourd’hui, Heritage Village est un parc au sommet de sa forme. Situé à Okeechobee, près du lac du même nom, il est impeccablement manucuré, verdoyant et il bourdonne de résidents - propriétaires heureux. Mais avant d’en arriver là, Heritage Village n’était rien de plus que 50 acres désertiques avec quelques maisons mobiles. Dénudé d’arbres et de verdure, son allure était plutôt austère.

Mais l’homme d’affaires Fernand Larose, visionnaire extraordinaire, avait été capable d’imaginer la place en tant que paradis terrestre floridien…

La petite histoire

Au moment où il a commencé à profiter des mois d’hiver floridien, Monsieur Larose, originaire de Gatineau, était propriétaire d’une compagnie de service d’appels. C’était au temps où les fameuses pagettes étaient « la » façon populaire et efficace de communiquer. Au début des années 1980, et durant neuf ans, il allait en véhicule récréatif joindre des amis pour profiter de la dynamique ville de Daytona Beach.

« Ce qu’on en a eu du plaisir à Daytona, on a profité aux maximum de la plage, des restaurants et de tout ce que la ville avait à offrir » raconte-t-il. Mais à l’hiver 1989, lui et ses amis avaient envie de ralentir la cavalcade et prendre un peu de recul, de se reposer un peu.

C’est à ce moment qu’il a découvert la région d’Okeechobee, qui offrait un monde tout à fait différent de l’ébullition constante retrouvée à Daytona. Son premier hiver là-bas l’avait convaincu que l’endroit était tout à fait idéal.

« La situation géographique est parfaite. On est centralisé dans l’État, il est possible de visiter les places touristiques (Disney, Universal, Cap Canaveral, Tampa etc.) et d’en revenir la même journée. La température aussi est idéale. Et on avait suffisamment profité de la plage et du sable pour passer à autre chose. »

À Okeechobee, Monsieur Larose avait troqué la frénésie de la plage pour la douceur du lac. Il n’était privé de rien car la petite ville a de tout pour tous. Les services de santé et tous les magasins sont à proximité et le plus fantastique pour lui, c’était qu’il n’y avait pas foule au village, pas de bruit, pas de trafic! Et c’est encore vrai aujourd’hui. La région semble respirer allègrement.

De campeur à propriétaire

Et voilà que dans cette région tranquille d’Okeechobee, près de la maison ou Monsieur Larose habitait, un lieu guère attrayant, nommé Heritage Place, était possiblement à vendre.

Une idée, qu’il avait jadis coquetée en 1986, avait rapidement refait surface et son projet devenait soudainement réalisable.

« À l’été 1986, j’avais accepté que des chums organisent un weekend spécial au chalet chez-nous, afin de célébrer l’anniversaire d’un ami commun. Imaginez-vous donc que 220 personnes, dispersées dans un nombre impressionnant de véhicules récréatifs, sont arrivées pour le party. On a eu du beaucoup plaisir et avions eu le temps de jaser pas mal. »

Et c’est durant cet événement que le visionnaire avait envisagé une communauté de Canadiens français en Floride où tous pouvaient s’entraider, avoir du plaisir, participer à autant d’activités qu’ils le désirent tout en n’ayant qu’un seul souci : celui d’être heureux.

Voyant l’Heritage Place en manque d’amour et à vendre, c’était le signe qu’il attendait! Sans attendre la bénédiction de personne, Fernand Larose a tout de suite investigué ce parc. Il envisageait le diviser en deux sections, une pour les maisons mobiles, l’autre pour VR, mais 13 des 32 maisons installées siégeaient sur la future division VR. Avec l’assurance qu’il était possible de relocaliser ces 13 maisons mobiles, Monsieur Larose signe le contrat. Ainsi, le parc est devenu Heritage Village à sa saison 1991-1992. Et à la fin de sa première période touristique, il comptait déjà un total de 94 propriétaires de terrains!

« Les 50 premiers clients étaient des connaissances qui ont amené leurs familles à investir eux aussi, puis le bouche à oreille a fait son chemin » confirme Monsieur Larose.

Les pionniers du parc…

Par définition, le mot projet veut dire intention, ébauche d’un plan promettant une action à un moment donné.

Eh bien voilà qu’il fallait tout mettre en marche pour en arriver à la vision d’une communauté idéale pour Snowbirds québécois. Mais ça prend du temps, de l’investissement et bien des heures de labeur…

Un plan d’action et un premier Conseil d’administration ont été montés en bonne et due forme et voilà, Monsieur Larose et les 94 propriétaires sont devenus les premiers pionniers de l’Héritage Village.

Il y en a eu des coups de pics et de pelles, du nettoyage, du coulage de béton, et surtout, du plantage d’arbres et de gazon! Au fur et à mesure que la famille de propriétaires grandissait, le parc additionnait des éléments nouveaux.

Ils ont aussi mis la main à la pâte pour l’érection d’un centre communautaire, des terrains de pétanque, de shuffleboard, une piscine etc., et les nombreuses activités organisées par les divers comités qui se formaient, rendaient exponentielles les raisons de vivre au Heritage Village.

Aujourd’hui, 25 ans plus tard…

L’essence même du parc Heritage Village est aujourd’hui telle que Monsieur Larose l’avait envisagée en 1986.

« Chaque propriétaire possède le titre de son terrain. Des nouveaux préretraités prennent la place de ceux qui ne peuvent plus se rendre en Floride et tous sont enclins à participer au bienêtre de la communauté » raconte-t-il avec un brin de fierté et beaucoup d’appréciation.

Le parc s’entiche d’être l’un des plus beaux, des plus actifs, des plus fleuris et d’avoir les frais annuels les moins élevés, possiblement de tout la Floride, selon Monsieur Larose, (850 $ par année pour couvrir toutes les dépenses)!

Ainsi, les 128 propriétaires de maison mobile et 119 de sites VR sont heureux de s’être réunis en l’honneur de Fernand Larose et des 25 ans de l’Heritage Village.

Après tout, c’est grâce à la vision de cet homme d’affaires et de son soutien qu’ils peuvent aujourd’hui profiter d’un des plus magnifiques parcs de la Floride.

Fernand Larose, président fondateur, et son épouse Claire, vous invitent en grand nombre à découvrir le parc Heritage Village lors de l’événement « portes ouvertes » qui aura lieu le dimanche 19 mars prochain.

Les détails de l’événement à la page 6 de ce journal.

Hommage au Fondateur de l’Heritage Village