×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Boeing ferme la porte à Bombardier…

Il y a quelques semaines, la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, a fait une déclaration à propos de la décision préliminaire du département du Commerce américain sur les subventions liées aux avions civils en provenance du Canada.

 « Même si l’enquête n’en est qu’à une étape préliminaire et qu’aucun droit ne peut être imposé tant que les enquêtes ne sont pas terminées, le Canada est fortement en désaccord avec les enquêtes en matière de droits antidumping et de droits compensateurs liées aux importations d’avions civils gros porteurs en provenance du Canada » 

 

Les industries aérospatiales du Canada et des États-Unis sont fortement liées et elles fournissent de bons emplois bien rémunérés ici en Floride. Mais, des décisions préliminaires du département du Commerce américain visent à éliminer les aéronefs de la série C de Bombardier du marché américain.  

« Les composantes de la série C de Bombardier sont fournies par des entreprises américaines, lesquelles soutiennent directement près de 23 000 emplois bien rémunérés dans de nombreux États américains, y compris la Floride.  La pétition de Boeing menace ces emplois aux États-Unis.

 

 

 

Projet « Chaine de lacs »  Jouir des lacs à partir de l’Intracoastal

Dans le comté de Palm Beach, un projet visant lier la voie navigable Intracoastal avec une chaîne de lacs intérieurs, semble canaliser une nouvelle source de revenus.  

Cette idée d’interconnecter les lacs à l’Intracoastal a fait boule de neige auprès des municipalités. Seize villes sont convaincues que les retombées économiques du projet sont significatives pour chacune d’elle.

Le plan prévoit la construction d'un élévateur à bateau qui permettrait, à partir de la navigation sur l’Intracoastal, l'accès à un réseau de lacs allant de Delray Beach jusqu’à West Palm Beach. Une fois les cinq lacs reliés à l’Intracoastal, plus de 23 miles d'eau douce, situés à l'ouest de l'autoroute I- 95, seraient ouverts aux plaisanciers. 

Les lacs concernés sont: Pine Lake, Lake Clarke, Lake Osborne, Lake Eden et Lake Ida.

Les adeptes de sports nautiques auraient l’opportunité de stopper dans les restaurants, les bars et les magasins situés autour du lac visité. 

Une augmentation de la clientèle aurait aussi pour effet de hausser le coût des propriétés riveraines. Selon une étude, financée par le gouvernement, les valeurs immobilières pourraient augmenter de millions de dollars. Ce serait le plus grand boom économique à frapper le centre du comté de Palm Beach depuis plus d’une décennie.  

Le projet lui-même coûterait environ 5,5 millions de dollars pour sécuriser les permis et pour construire l’élévateur à bateau.

Le commissaire du comté de Palm Beach, Dave Kerner, a déclaré qu'il appuie le projet et veut que la Commission procède avec les autorisations et devienne l'entité gouvernementale pour ce projet.

 

 

Digne de James Bond…  

 

Une bouée soviétique de 1 200 livres s’est échouée sur les rives de Dania Beach après le passage de l'ouragan Irma. Portant l’inscription « Service Hydrométrique » en russe, la relique post-guerre froide demeure toutefois un mystère.

Les travailleurs au Dr. Von D. Mizell-Eula Johnson State Park, pensent que la bouée a dérivé depuis Cuba, compte tenu des liens historiquement étroits entre l’île communiste et l'Union soviétique. La bouée porte des rayures brun-orange. Elle est remplie d'eau et de sable, pèse au moins 1 200 livres. Une fente sur le côté laisse entrevoir qu’elle est bourrée de mousse à l'intérieur.

Une extrémité pointue avec les cordes attachées, semblait être la partie ancrée dans la mer. Le haut de la bouée est endommagé et semble avoir supporté quelque chose, peut-être une lumière utilisée comme marqueur de canal pour les navires.

Même si l’inscription sur la bouée indique une vocation météorologique, il ne faudrait pas se surprendre si l’objectif réel de son existence était complètement différent. 

 

Les marées royales (King Tides) déjà de retour…

 

Des vents forts et des pluies abondantes ont aidé au phénomène de la pleine lune à intensifier les marées les plus hautes de l'année au sud de la Floride. Des inondations surviennent donc deux fois par jour le long de la Côte atlantique. Étant donné que des restes de débris de la tempête Irma continuent à engorger de nombreux égouts, les gens doivent marcher dans l’eau salée plus longtemps!

De juin à septembre, le South Florida Water Management District a reçu en moyenne 44,19 pouces de pluie dont 8,5 pouces durant l'ouragan Irma. Tout cela acompte pour un total de pluie le plus élevé en 86 ans de tenue des records. 

La «lune de récolte» ou « Harvest Moon », est la pleine lune la plus proche de l'équinoxe d'automne et elle contribue aux marées royales.