Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

Le prix des maisons unifamiliales dans le Sud de la Floride continue à augmenter et les consommateurs ont de plus en plus de difficulté à trouver une maison à prix abordable.

Le prix médian dans les comtés de Palm Beach, Broward et Miami-Dade a atteint 318 000 $, soit une augmentation de 11 % par rapport au premier trimestre de 2016, dans un rapport publié par Florida Realtors.

L'augmentation de pourcentage à deux chiffres est inférieure à huit autres régions métropolitaines en Floride, mais encore considérablement plus élevée que le gain annuel de 4 % à 6 % que les économistes estiment être idéal.

En trois ans, le prix médian du Sud de la Floride a grimpé de 25 %, selon les données de l'Association des agents immobiliers. Le prix médian au premier trimestre de 2014 était 255 000 $.

La demande des acheteurs continue d'augmenter, mais l'inventaire des maisons à vendre reste restreint dans de nombreux marchés locaux, cela exerce une pression à la hausse sur les prix médians et entraîne souvent des offres multiples.

Les acheteurs du Sud de la Floride qui cherchent des maisons à prix moyen sont particulièrement frustrés. En réalité, dans certains domaines, les prix augmentent tellement rapidement que les évaluations ne tiennent pas compte des prix de vente convenus.

À Hollywood, le prix médian de vente pour le premier trimestre a augmenté de 18 % par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 282 500 $, selon l’Association des agents immobiliers du Grand Fort Lauderdale. La médiane de Davie a augmenté de 12 % pour s'établir à 422 500 dollars, alors que Fort Lauderdale a vu un saut de 9 % atteindre 321 000 $.

À l'échelle de l'État, le prix médian pour les maisons unifamiliales au premier trimestre était de 226 000 $, en hausse de 11 % par rapport à l'année précédente. Le prix médian national a progressé de 7 % à 232 100 $. La médiane représente la moitié des maisons vendues pour plus de moitié pour moins.

Les salaires augmentent à environ 2,5 % par an, les prix des maisons augmentent presque cinq fois, ce qui n'est vraiment pas durable à long terme. Le problème est particulièrement grave pour les employés du secteur public dont les salaires, historiquement, n'ont pas réussi à suivre le rythme des coûts du logement.

Un autre aspect de l’augmentation des prix est relié à l’industrie touristique. Durant le premier trimestre de 2017, au-delà de 31,1 millions de touristes, ont visité la Floride, un record. Plusieurs tombent en amour avec la Floride et décident d’acquérir une propriété pour fins de vacances, d’investissement ou encore, pour louer aux touristes.

Les acheteurs étrangers représentaient en 2016, plus de 19 % du marché immobilier résidentiel de la Floride, soit 19,4 milliard de dollars, totalisant 47 000 propriétés résidentielles. Ces acheteurs, dont la plupart sont ou étaient des touristes, viennent de partout dans le monde. En 2016, les Canadiens représentaient 18,9 % des acheteurs étrangers, suivi par le Brésil 8,7 % et le Venezuela 7,8 %.

Les acheteurs étrangers ont tendance à se concentrer au Sud-est de la Floride. Environ 52 % choisissent notre belle région, représentée par les comtés de Miami-Dade, Broward et Palm Beach. Pour ces trois comtés, cela représente 24 000 propriétés achetées par les étrangers qui contribuent fortement à l’augmentation de la demande. Les Canadiens et les Britanniques achètent en général pour leur vacances tandis que les Argentins et Vénézuéliens, pour louer.

Le site floridarealtors.org a servi pour rédiger cet article.

Peu importe votre intention lors de votre projet d’achat, consultez un professionnel de l’immobilier pour éviter des désagréments, vous en trouverez plusieurs dans les pages de ce journal.