Si vous possédiez une maison en Floride du Sud en 2016, les chances sont bonnes, vous avez vu une modeste augmentation de sa valeur.

La pénurie de maisons à vendre a contribué à faire grimper les prix dans les comtés de Palm Beach, de Broward et de Miami-Dade, alors même que le marché du logement affichait des signes de ralentissement.

Le prix médian de fin de 2016 dans le comté de Palm Beach pour les maisons unifamiliales existantes était de 306 953 $, soit 8 % de plus qu’en 2015, selon l'Association Realtors de Palm Beaches.

Dans le comté de Broward, il a atteint 310 000 $, soit une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente, selon l’association des agents immobiliers du Grand Fort Lauderdale. L’Association des agents immobiliers de Miami rapporte un prix médian de fin d’année de 295 000 $, dans leur comté, en hausse de 11% sur 2015.

Au cours des quatre dernières années, la médiane de Broward a augmenté de 51 %, tandis que le comté de Palm Beach a vu une hausse de 47 %. La médiane à Miami-Dade est en hausse de 59 % depuis 2012.

Même si nous avons vu de gros gains de prix au cours des quatre dernières années, les prix ne sont toujours pas aussi élevés qu'il y a 11 ans, les prix étaient tombés si bas, qu’ils n’ont pas encore rejoint les prix de 2008.

La médiane signifie la moitié des maisons vendues pour plus et la moitié pour moins. Une augmentation du prix médian ne signifie pas nécessairement que toutes les maisons dans le comté ont augmenté en valeur.

Les prix plus élevés et la hausse des taux d'intérêt repoussent les limites de l'abordable pour les acheteurs de première maison et les résultats de ventes de maisons ne sont pas consistants en 2016.

Broward était le seul des trois comtés à afficher des ventes unifamiliales plus élevées en 2016. Avec 17 170 maisons changeant de propriétaire l'an dernier, une augmentation de 2 % sur 2015. Les ventes ont chuté de 3% dans le comté de Palm Beach et de 5% à Miami-Dade.

Les vendeurs ont largement contrôlé le marché du logement au cours des dernières années, mais les exigences accrues des acheteurs leur donne du pouvoir de négociation. Les acheteurs ne sont pas impressionnés par la qualité des maisons à vendre, même si les annonces sont en hausse dans les comtés de Palm Beach et de Miami-Dade, seules les maisons les mieux rénovées et bien situées ont un attrait particulier pour les acheteurs.

De nombreuses maisons ayant besoin de nouvelles cuisines ou salles de bains ou d'autres mises à neuf deviennent moins désirables pour un acheteur qui se contenterait d’imperfections, mais qui n’est pas prêt à se lancer dans des rénovations majeures. Dans un marché frénétique, les acheteurs ne peuvent pas faire d’offres assez rapidement, mais maintenant, ils sont plus disposés à retarder les achats.

Dans certains cas, les agents doivent s'asseoir avec les vendeurs et les persuader de réduire leurs prix demandé; pas toujours évident!

Dans le secteur des condominiums existants, les prix ont augmenté et les ventes ont baissé dans les trois comtés en 2016.

Le prix médian a augmenté de 12 % à 157 000 $ dans le comté de Palm Beach, et de 8 % à 140 000 $ dans Broward. Malgré une surabondance de condos invendus jusqu'à présent, le prix médian du comté de Miami-Dade a augmenté de 6 % à 212 500 $. Une forte demande pour des maisons et condos de faible à moyenne gamme devraient faire continuer d’augmenter les prix en 2017. C’est plus préoccupant pour le marché du luxe, où l'inventaire est en hausse et la demande a stabilisé.

Plusieurs analystes prédisent une récession aux États-Unis au cours des prochains mois mais ne pensent pas qu’elle affectera de façon dramatique, les valeurs des maisons pour les consommateurs à revenus moyens. Il en sera autrement pour les propriétaires de biens immobiliers haut de gamme.

Pour acheter ou vendre une propriété en Floride, consultez les pages de ce journal vous y trouverez plusieurs professionnels prêts à vous guider dans votre démarche.