Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

Croulant sous le poids des reventes décevantes de copropriétés et la hausse des inventaires de condo, le volume des ventes totales de l'immobilier dans le comté de Miami-Dade a baissé en septembre, alors que les prix continuent de grimper.

Dans l'ensemble, le nombre de ventes de maisons et de condos existants dans Miami-Dade a diminué de 14,7 % par rapport à septembre 2015, selon le rapport mensuel publié le jeudi 20 octobre dernier par l'Association of Realtors Miami.

Un manque de logement abordable pour les résidents et un manque d'inventaire de faillite pour les investisseurs continuent à ralentir le marché immobilier de Miami. Dû à la force du dollar américain, le nombre d'acheteurs étrangers diminue sensiblement.

Bien que septembre soit traditionnellement un mois inanimé pour les biens immobiliers, les acheteurs pourraient également être hésitants à cause de l'élection présidentielle et l'incertitude de la Réserve fédérale à augmenter le taux d'intérêt.

Avec une surabondance de l'offre de condos de luxe dans Miami-Dade, les reventes de copropriétés ont chuté à 1 064 en septembre, en baisse de 18,8 % par rapport au même mois en 2015. En juillet, deux mois plus tôt, les reventes de copropriétés avaient diminué de 24,7 %, signalant un marché d'acheteur pour condos. Les inventaires de condos étaient en hausse de 20,5 % sur l'année précédente. L'argent est toujours roi dans le marché de la copropriété, avec 57,4 % des ventes de condos existants, négociés en espèces.

Les ventes de maisons unifamiliales existantes ont également diminué selon le rapport, tombant à 1 066, soit une baisse de 10,8 % sur septembre 2015.

Dans l'ensemble, les prix ont augmenté. Le prix de vente médian des maisons unifamiliales dans Miami-Dade a bondi de 10,4 % depuis septembre 2015, à 314 500 $. Pourtant, malgré ces augmentations, le prix des propriétés de Miami restent au niveau de ceux de 2005.

Les prix médians des condos ont atteint 219 000 $, une croissance de 9,2 % en un an. La médiane signifie la moitié des propriétés vendues pour plus et la moitié moins. En règle générale, les prix commencent à baisser de six à neuf mois après le début de la diminution des ventes.

Le haut de gamme fera face à des défis en 2017. Nous devrions commencer à voir les prix baisser plus tard cette année ou en début 2017, en particulier dans les condos luxueux où nous avons une sursaturation de nouvelles constructions sur le marché. Mais avec une baisse de l'offre des maisons abordables, la demande peut continuer à faire monter les prix, limitant ainsi la possibilité de l’acheteur de trouver une propriété qui conviendra à son budget dans la région de Miami.

Dans Miami-Dade, les investisseurs étrangers ont fait grimper les prix au-delà de ce que beaucoup de gens du pays peuvent payer, et les développeurs ont construit presque exclusivement pour le marché de luxe. En conséquence, alors que l'inventaire des condos haut de gamme ait augmenté, le stock de maisons unifamiliales à prix inférieur à 300 000 $ a chuté de 32,4 % au cours de la dernière année, selon l'association des agents immobiliers.

L'inventaire des maisons unifamiliales a baissé à un inventaire de 5,8 mois. Les maisons unifamiliales inscrites entre 300 000 $ et 600 000 $ ont affiché une augmentation de 5,1 % des ventes.

Le prix de vente médian est à 234 200 $, en hausse de 5,6 % depuis septembre 2015. Au rythme actuel, il faudrait 4,5 mois pour vendre une maison, au lieu de 4,6 mois en aout; un approvisionnement de moins de cinq mois indique un marché serré.

 Dans le comté de  Palm Beach, ce sont 1 475 maisons unifamiliales existantes vendues le mois dernier, en baisse de 2 % sur septembre 2015.

Quant au comté de Broward, 1 423 ventes enregistrées dans le mois, une baisse de 3 % sur l’an dernier. Les ventes annuelles dans Broward ont maintenant diminué dans deux des trois derniers mois.

La médiane dans Palm Beach était de 316 000 $, 11 % de plus que 2015. Celle dans Broward a augmenté de 12 % à 325.000 $, tandis que dans Miami-Dade elle a augmenté de 10 % à 314 500 $.

Vous trouvez plusieurs professionnels de l’immobilier dans les pages de ce journal.