×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Le nombre de ventes de maisons dans le Sud de la Floride a diminué en juillet par rapport à l’an dernier, bien que le fléchissement de la demande n'ait pas fait baisser les prix.

Dans le comté de Palm Beach, la vente de 1 530 maisons unifamiliales existantes en juillet, est en baisse de 15 % sur juillet 2015, selon l'Association des agents immobiliers de Palm Beach. C’est le sixième mois d'affilée que les ventes de logements ont diminué sur une base annuelle.

Dans le comté de Broward, 1 499 ventes enregistrées, soit 11 % de moins qu’en juillet 2015. Ce fut la première baisse des ventes dans Broward durant l'année écoulée, selon l'Association des agents immobiliers du Greater Fort-Lauderdale Quant au comté de Miami-Dade, les ventes ont diminué pour le 10ème mois consécutif, en baisse de 16 % à 1 128, selon l'Association des agents immobiliers de Miami.

Pourtant, les valeurs des maisons sont demeurées stables en juillet. Le prix médian a augmenté de 11 % à 317 250 $ dans Palm Beach; 3 % à 320 000 $ dans Broward; et 8 % à 299 000 $ dans Miami-Dade. La médiane signifie la moitié des biens vendus pour plus, et la moitié pour moins.

Bien que le marché du logement reste relativement stable, un ralentissement des ventes influencera les prix à long terme. Les prix ont augmenté dans toute la région des trois comtés pour les quatre dernières années, alors que les salaires n’ont pas suivi le rythme.

Pendant ce temps, en juillet, le marché des condominiums existants dans le Sud de la Floride est sensiblement le même que le secteur unifamilial, avec une baisse des ventes et une hausse des prix dans les trois comtés. Dans Miami-Dade, là où les analystes sont préoccupés par une surabondance d'unités, les ventes ont chuté de 25 % en juillet comparé à juillet 2015. Les ventes de condos ont diminué de 12 % dans Broward et de 16 % dans le comté de Palm Beach.

Cependant, le prix médian des condos dans Palm Beach a augmenté de 17 % à 167 250 $, tandis que Broward a grimpé de 4 % à 143 000 $. La médiane de Miami-Dade a bondi de 15 % à 225 000 $. Les propriétés de 300 000 $ et moins sont toujours en demande, mais les propriétés dans des gammes de prix plus élevés ont tendance à rester sur le marché plus longtemps.

Le nombre d'inscriptions des maisons unifamiliales à vendre demeure faible, mais l’inventaire de logements disponibles a grimpé de 7 % dans le comté de Palm Beach et de 8 % à Miami-Dade. Broward est toujours confronté à une pénurie d’offre, avec des listes en baisse de 12 % en juillet par rapport à juillet 2015.   

Pour les trois comtés, les ventes au comptant on diminuées drastiquement depuis juillet 2015. Avec 1 159 ventes au comptant en juillet 2015, une diminution de 24,3 % sur l’an dernier, ceci représente seulement 27,9 % du total des ventes, comparativement à tout près de 50 % en 2013 et au début de 2014.

Les acheteurs étrangers ont acheté pour 102,6 milliards $ de biens immobiliers résidentiels aux États-Unis entre avril 2015 et mars 2016, selon le rapport annuel de NAR sur l'activité internationale dans l'immobilier américain. C'est une baisse de 1,3 % de volume en dollars sur l'enquête précédente. Le nombre de propriétés achetées, a cependant augmenté de 2,8 % à 214 885.

Un autre changement majeur a été dans la composition des acheteurs internationaux. Les acheteurs chinois ont continué de surpasser tous les autres avec un volume en dollars de 27,3 milliards $, trois fois plus que les acheteurs canadiens, classés deuxième. Les acheteurs chinois ont également acheté les maisons les plus chères à un prix médian de 542 084 $.

Vous trouverez plusieurs agents immobiliers francophones dans les pages de ce journal.