Selon le rapport mensuel de l’association des agents immobiliers de la Floride (FAR), le marché immobilier dans l’État démontre des prix médians plus élevés, plus de fermetures, une augmentation des nouvelles inscriptions et une baisse du nombre de jours pour un contrat en mai. Le total des ventes de maisons unifamiliales en Floride étant de 25 518 en mai, en hausse de 4,5 % par rapport à mai 2015.

Le rythme à modéré, mais les nouvelles inscriptions pour les maisons unifamiliales existantes ont augmenté de 5,8 % par rapport à il y a un an, alors que de nouvelles inscriptions immobilières de copropriétés ont augmenté de 4,3 %. Bien que l'offre modérée des logements ait un impact dans de nombreux domaines, les bas taux hypothécaires, l’augmentation de l’emploi et la croissance économique continueront à stimuler la demande de logements.

Pendant ce temps, les vendeurs obtiennent un plus haut pourcentage médian du prix demandé. En mai, les vendeurs de maisons unifamiliales existantes ont reçu 96,2 % du prix de l'inscription initiale, tandis que ceux qui vendent des copropriétés ont reçu 94,6 %.

Le prix médian des ventes dans tout l'État pour des maisons unifamiliales existantes le mois dernier était 221 050 $, en hausse de 10,5 % par rapport à l'année précédente. Pour l’État, le prix médian des copropriétés en avril était de 165 000 $, en hausse de 4,4 % par rapport au chiffre de l'année précédente.

En mai, les prix médians de vente à l’échelle de l'État pour les maisons unifamiliales et les copropriétés ont augmenté année après année pour un 54e mois d'affilée. Le prix médian est, par exemple, le prix de vente de la cinquième maison sur neuf maisons vendues, une moitié vendue pour plus, l’autre moitié pour moins.

Selon l 'Association nationale des Realtors (NAR), le prix de vente médian national des maisons unifamiliales existantes en avril 2016 était 233 700 $, en hausse de 6,2 % sur l’an dernier et de 223 300 $ pour les copropriétés. En Californie, le prix de vente médian à échelle de l'État pour les maisons unifamiliales existantes en avril était 509 100 $; au Massachusetts; 350 000 $; au Maryland; 267 041 $; et dans l’État de New York; il était de 220 000 $.

En regardant le marché des copropriétés en Floride, les ventes ont totalisé 10 455 mois dernier, en légère hausse (0,1 %) par rapport à mai 2015. Les données de ventes reflètent moins de ventes à découvert et moins de ventes au comptant en mai seulement. Les ventes à découvert pour les copropriétés ont diminué de 40,4 % tandis que celles pour les maisons unifamiliales ont chuté de 37 %. Un délai de 30 à 90 jours après la signature de l’offre est nécessaire pour finaliser le transfert de titre.

Les données du mois de mai 2016 sont beaucoup influencées par les comtés du Nord de la Floride, dont la reprise économique après la dernière récession, a tardé par rapport à celle du Sud de l'État. En outre, ces marchés sont moins dépendants des acheteurs internationaux, donc ils ne sont pas touchés négativement par la récente incertitude dans l'activité d'investissement immobilier étranger.

L’inventaire de l'approvisionnement en mai pour les maisons unifamiliales était de 4,4 mois, et 6,1 mois pour les copropriétés, selon Florida Realtors.

Le taux d'intérêt en mai 2016 pour un prêt hypothécaire à taux fixe de 30 ans, est en moyenne 3,60 %, en baisse par rapport à celle de 3,84 % enregistrée au cours du même mois un an plus tôt.

Consultez un professionnel de l’immobilier, il vous évitera bien des ennuis, vous en trouverez plusieurs dans les pages du journal Le Soleil de la Floride.

Source : Florida Realtor