Il y a quatre ans, les Canadiens représentaient près d'un tiers des étrangers ayant acheté des propriétés en Floride l'année précédente, selon la National Association of Realtors.

C'est au moment où le marché immobilier résidentiel de Floride avait à peine récupéré de la récession immobilière, et l’on pouvait se procurer des condominiums à Fort Lauderdale pour une modique somme vacillant dans les 50 000 $.

Un cinquième des propriétés acquises par les Canadiens en Floride en 2013 avaient été payées moins de 100 000 $ US, alors que le prix de vente médian était de 260 000 $.

Les Canadiens ont dépensé près de 2,2 milliards de dollars américains pour l’achat de résidences en Floride en 2013, et c’était la septième année où ils raflaient le premier rang sur la liste des investisseurs étrangers pour des propriétés dans l’État. À noter que 89 % des achats canadiens étaient effectués en argent comptant.

Les principales régions où ces achats ont été effectués étaient Tampa/St. Petersburg, Naples, Fort Myers et Fort Lauderdale. De plus, 38 % des propriétés acquises par les Canadiens étaient des maisons unifamiliales.

Seulement 14% des Canadiens ont acheté une propriété pour investir au lieu d’une maison de vacances, et avec 2,2 milliards de dollars en immobilier en 2013, ils étaient le principal acheteur international de biens immobiliers en Floride à ce moment.

La moitié des acheteurs canadiens ont dépensé moins de 200 000 $ US en 2013 tandis que 16% ont payé plus de 400 000 $ pour leur maison en Floride.

L’an dernier, en 2016, 12 % des achats canadiens ont été effectués dans la région de Tampa/St. Petersburg/Clearwater, alors que 11 % étaient à Naples et 10 % à Fort Lauderdale.

En Floride, les Snowbirds qui achètent font face à une concurrence de jeunes acheteurs étrangers et américains, forçant certains Canadiens à envisager des options plus abordables, comme aller dans des communautés avoisinantes ou s’approprier des maisons moins spacieuses.

En 2014, les Canadiens représentaient 31,6 % de tous les acheteurs étrangers dans l'État, plus que tout autre pays, selon la National Association of Realtors (NAR).

Plus de 500 000 Canadiens possèdent des propriétés en Floride et 61 % prévoient utiliser leur résidence sur une période de trois à six mois par année.