×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Avec la nouvelle administration Trump à Washington et du fait que le président Trump possède sa maison d’hiver en Floride, les avantages d'une relation étroite avec le Canada devraient être pris en considération par la nouvelle administration. Le gouverneur Scott, républicain de Floride, devrait être consulté au sujet de l'importance que les Canadiens jouent dans l'économie de la Floride.

En plus, le Canada attire plus de touristes en Floride que n'importe quel autre pays, et des milliers de Canadiens ont acheté et entretiennent des résidences d'hiver dans tout l’État, de Daytona à Miami sur la côte est, et de Naples à St. Petersburg sur la côte ouest.

Le déficit commercial entre les États-Unis et le Canada est faible par rapport à celui avec le Mexique. Toutefois, ce déficit entre les États-Unis et le Canada est plus que compensé par les millions de dollars dépensés par les Canadiens en Floride et dans d'autres régions des États-Unis.

En Floride, la taxe locale est basée principalement sur les taxes immobilières, imposées sur les résidences. Cette taxe supporte le comté, la ville et le conseil scolaire du gouvernement et c'est là que la Floride bénéficie vraiment de l’influx des Canadiens. Les Canadiens en Floride, qui possèdent leur propre maison ou résidence, n'ont pas d'enfants dans les écoles de la Floride alors qu'ils paient encore des taxes scolaires. Ils ne font pas appel aux divers services gouvernementaux autant que les résidents permanents de la Floride.

Les Canadiens, ayant un domicile en Floride, ne peuvent réclamer l’exemption « homestead » pour leur propriété dont la valeur n'est pas assujettie à la limite de 3 % d'augmentation. En d'autres termes, ils paient plus d'impôts sur leurs biens immobiliers que les résidents permanents et exigent moins de services.

Le président Trump et le gouverneur Scott devraient accueillir à bras ouverts les Canadiens aux États-Unis, et surtout en Floride. Le soutien du gouverneur Scott pour les Canadiens est d’autant plus important puisqu’il a été l'un des premiers partisans de Donald Trump et il a une relation étroite avec le président. Cela lui donne accès à Washington et surtout lorsque l'ALENA (l'Accord de libre-échange nord-américain) est renégocié par l'administration Trump.

Le succès de l'industrie touristique est bénéfique pour les deux pays puisque des endroits comme Québec, Montréal et Toronto sont populaires auprès des touristes américains en été alors que les Canadiens s’envolent en Floride pendant les mois d'hiver.