Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

On connait généralement la grande région de Miami pour son soleil, l’océan, ses plages, les sports nautiques, les bars, les restaurants et les nombreux spectacles qui s’y donnent, mais la grande majorité des visiteurs ne sont pas conscients de ce qui se trouve dans l’arrière-pays. 

Le Redland, qu’il ne faut surtout pas confondre avec le Redlands de Californie- est situé à environ 30km au sud de Miami et juste au nord de Florida City.  C’est une petite communauté agricole non incorporée du Miami-Dade County et tout le monde devrait prendre la temps découvrir.

Le nom lui a été donné par les premiers colons européens à cause de la couleur rouge de ses terres argileuses, exploitées par les humains depuis des millénaires. Les archéologues ont en effet mis en évidence, en 1994, des dents et des ossements humains datant de 10 000 ans. Dans un gouffre, on a aussi trouvé les fossiles de tigres à dent de sabre. Découvertes archéologiques considérées encore de nos jours comme étant parmi les plus importantes du Sud de la Floride.

 

Le "Winter greenery basket of America", "Garden capital of the world"

Ce sont deux des qualificatifs qui lui ont souvent été donnés. Le climat tropical que l’on y trouve fait d’elle le seul endroit aux États-Unis où l’on peut cultiver certains fruits tropicaux comme : les mangues, les goyaves, les fruits de la passion, les litchis et jack fruits, les canistels, les sapodillas, les longans, les mamey sapotes, les black sapotes ("chocolat pudding fruit"), les miracles fruits, les jaboticabas, les cecropias ("snake fingers") et les grains de café. Une telle diversité de fruits exotiques a, depuis quelques années, attiré beaucoup de visiteurs donnant naissance à un agro-tourisme ou encore un éco-tourisme. 

C’est ainsi que de nombreux chefs de la région se sont mis à exploiter dans leur cuisine, tous ces produits frais. Un des tout premiers fut celui du Harvest House Restaurant, qui malheureusement a été détruit lors de l’Ouragan Andrew de 1992.

 

Une région agricole  historique 

La région offre aux visiteurs de nombreux marqueurs qui racontent l'histoire de certains endroits.

Des maisons d’époque avec leur revêtement extérieur en planches de bois datant des premiers colons, ou encore des maisons originales en roches de corail, ponctuent un paysage de fermes avec des champs ouverts à la cueillette des particuliers. Chose très particulière et unique, on y voit de nombreux paons vivant librement dans les nombreux bosquets. Le Redland a d’ailleurs été désigné comme sanctuaire pour oiseaux sauvages (Wild Bird Sanctuary).

Aujourd’hui, et depuis de nombreuses décennies, une loi a été mise en place pour limiter le développement urbain et préserver la vocation rurale de ce secteur. Les maisons qui y sont construites doivent obligatoirement être sur un terrain d’une superficie minimum de cinq acres, soit 2,1 hectares, au prix d’achat élevé dépassant généralement les six chiffres.

Tout au long de la colonisation et jusqu’à nos jours, cette petite région de la Floride a non seulement été une source d'étonnement pour les agriculteurs, mais a aussi attiré de nombreux botanistes et naturalistes à travers le monde, dont certains sont mondialement connus comme le franco-américain John James Audubon et l’américain David Fairchild.

 

CE QU’IL FAUT VISITER 

 

Pour se rendre dans le Redland depuis Miami, on peut prendre la Dixie Highway South jusqu’à Kendall Drive puis aller en direction ouest jusqu’à Krome Avenue. Prendre alors la direction du Sud et cela conduira le visiteur au cœur du Redland où plusieurs sites et attractions sont offertes.  

Monkey Jungle : Ici,  ce sont les singes qui sont en liberté et les humains qui sont en cage. En effet, la rencontre avec la nature sauvage se fait depuis un passage grillagé formant une sorte de tunnel. Plusieurs colonies de singes d’espèces différentes circulent librement tout autour en pleine nature. Une telle situation inversée a volontairement été organisée en 1933 avec la création d’un bioparc de 30 acres afin de donner aux chercheurs un lieu d’observation unique en son genre. 

Avec plus de 25 espèces de primates venant d’Afrique, d’Asie et d'Amérique du Sud, Monkey Jungle est devenu un site touristique où les visiteurs peuvent interagir comme jamais auparavant avec ces créatures intelligentes. Il est permis, avec la supervision des gardiens, de nourrir les singes avec des raisins secs déposés dans des petits plats, suspendus au plafond du tunnel et d’observer comment ces derniers récupèrent les friandises avec dextérité et une incroyable coordination.  Des ateliers et des présentations éducatives sont régulièrement animés par des guides experts et dans certains cas, vous pourriez même faire un bisou à un orang-outan. Avant de partir, il faut visiter la boutique de souvenirs et se laisser tenter par une lampe-singe, un déguisement de singe ou encore les irrésistibles doudous singes. 

« RF Orchids » Un paradis pour les fans d’orchidées : Qu’ils soient des jardiniers professionnels ou amateurs ou tout simplement des visiteurs amoureux ce cette fleur, l'émerveillement est immédiat dès qu’on entre dans les serres de l’entreprise « RF Orchids ». Fondée il y a plusieurs décennies par Robert Fuchs, le terme prestigieux n’est pas une erreur quand on parle de ce fournisseur d'orchidées exotiques, qui durant plus de 40 ans d'existence, a remporté plus de 900 trophées. 

L'entrée dans le jardin est gratuite pour les visiteurs désirant découvrir l'immense pépinière où fleurissent de magnifiques vandas et des hybrides de la famille des orchidées. Un personnel qualifié organise régulièrement des visites guidées du jardin et des installations et se fait un plaisir de répondre à toutes les questions. Ici c’est non seulement un lieu d’exception où des passionnés d'orchidées se retrouvent, mais c'est également le meilleur endroit pour acheter les différentes variétés présentées dans le catalogue de la maison.

Le « Fruit and Spice Park » : les visiteurs peuvent se promener librement dans ce parc de 37 acres qui est quasiment unique dans la région du Sud de la Floride. On y retrouve des fruits exotiques provenant d'Afrique, d'Australie, d’Asie, d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Si la cueillette est interdite, il est cependant permis aux visiteurs de ramasser les fruits tombés à terre et s’ils sont identifiés comme comestibles d’y goûter à leurs risques et périls. 

Tout au long de l’année, le parc est le lieu de nombreux festivals comme le Redland Heritage Festival, l’Annual Asian Cultural Festival, le Brews and Barbeque Festival, sans oublier les sessions de jazz. Ceux et celles qui veulent élargir le champ de leurs papilles gustatives aux saveurs tropicales, se doivent de faire un arrêt au fameux  Mango Cafe du «Fruit and Spice » qui offre des dégustations gratuites. 

Une visite de la boutique de cadeaux peut aussi compléter cette expérience gustative grâce à de nombreux échantillons offerts, allant du très acide à doux et même liquoreux. À noter que le parc offre des visites guidées tout au long de la journée.

Du « vin » à base de fruits tro-picaux : Le vin est par définition millénaire, une boisson alcoolique obtenue par la fermentation du raisin. Une tendance actuelle, qui vient des États-Unis, qualifie de « vin » une boisson alcoolique obtenue par la fermentation de fruits autres que le raisin. Ceci peut créer toute une confusion chez le consommateur, sans pour autant gâcher son plaisir! Pour découvrir ce nouveau produit, qui se développe un peu partout dans le monde mais principalement dans les régions du Sud des États-Unis, il faut visiter la Schnebly Redland's Winery qui est un des chefs de file dans le domaine. 

À leurs débuts, le couple Peter et Denisse Schnebly sont des producteurs agricoles spécialisés dans le conditionnement de leur production, sous l'enseigne « Fresh King ». Très rapidement, ils vont se lancer dans la fermentation des fruits qu’ils produisent, ce qui allait donner naissance à la « vinerie » que nous connaissons aujourd’hui. Lors de la visite guidée il est possible de découvrir leurs « vins tropicaux » à base de litchi, de goyave, de carambole et même d’avocat. Tout récemment un nouveau produit a été ajouté, c’est une bière également brassée avec des fruits tropicaux.

Nota : C’est aussi un des meilleurs endroits dans le Redland pour passer une belle soirée festive. La nourriture est succulente! Rendez-vous au Schnebly's surtout les vendredis et samedis soirs, car il y a généralement des concerts et des activités  musicales qui y sont programmés. 

 

Des fermes à découvrir : Le Redland compte de nombreuses fermes où les visiteurs peuvent se rendre pour découvrir de nouveaux produits naturels et de nouvelles saveurs. En voici quelques-unes qui ont marqué le développement de l’agro-tourisme dans la région.

La Burr's Berry Farm pour les fraises, les crèmes glacées à la fraise et autres produits à la fraise. À noter que Robert Burr, un des descendants de la famille Burr et historien local amateur, a créé un guide en ligne très utile pour présenter les nombreuses attractions du Redland. 

Le « Redland Riot Road Rallye » est un circuit qui se fait en voiture de façon autonome, car il est facile à suivre et il passe par toutes les attractions du Redland. 

Le kiosque de la Knaus Berry Farm's, exploité par la German Baptists Church, accueille les visiteurs en costume traditionnel depuis 50 ans. On y sert des rouleaux à la cannelle, des laits frappés crémeux, des conserves de poivre, des produits croustillants et des collations des plus succulentes.

Le « Robert is Here » est un arrêt obligatoire, car sur ce stand familial, on découvre non seulement des fruits et des légumes de saison, des marinades, des mélanges d'herbes et d'épices, des sauces, des salsas, des moutardes, des miels, des noix, des chutneys, des gelées et confitures et laits frappés, mais on y découvre également la vie extraordinaire de cet homme que l’on a pu voir à la télé dans des émissions de la NBC’s Today Show et du World News Tonight.


 

Pour conclure cette découverte du Redland, il faut le faire en citant la Paradise Farms de Gabriele Marewshi qui propose des chambres d'hôtes chics et pas chères dans un petit oasis biologique de deux hectares. Il faut également savoir que les plus grands chefs du Sud de la Floride s'y retrouvent chaque année pour préparer une fois par mois, de décembre à avril, des repas à cinq plats servis sous les étoiles. Cet événement qui s'intitule très justement « Dinner in Paradise » a une dimension philanthropique très particulière, car Gabriele Marewski l’a lancé en 2005 pour venir en aide aux agriculteurs frappés par l'ouragan Katrina. Désormais, tous les bénéfices récoltés chaque année sont versés à des associations locales à but non lucratif.

 

Sources : Vous pouvez également consulter les sites suivants qui ont permis de documenter cet article : www.miamiandbeaches.com/featured -articles/explore-the-redland - 

www.abfla.com/1tocf/natf/red/redland.html

www.visitflorida.com www.wikipedia.org et tous les sites cités dans cet article.