Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

Le quartier Art Deco de South Beach, souvent surnommé SoBe, est à côté de celui de la plage, le principal quartier touristique de Miami Beach. Il a été désigné quartier historique des États-Unis le 14 mai 1979 sous le nom de Miami Beach Architectural District. Mais il est également connu comme le Old Miami Beach Historic District et compte aujourd’hui un peu plus de 40 000 résidents permanents.

L’Art Déco des années 30

On peut le définir comme un style d'arts visuels, d'architecture et de design qui est apparu en France juste avant la Première Guerre mondiale (1914-18), mais il est véritablement devenu populaire dans les années 1920 et 1930. Son nom provient de l’abréviation d’une expression utilisée pour présenter l' « Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes » qui s’est tenue à Paris en 1925.

L’Art Déco qui a su avec talent, combiner des styles modernes avec l'artisanat et l’utilisation de riches matériaux, a influencé la conception et le design des meubles, des bijoux, de la mode, des voitures, des cinémas, des immeubles, des trains, des paquebots tout autant que les objets de la vie quotidienne comme les radios et les aspirateurs.

L'art déco était un pastiche de nombreux styles, parfois contradictoires, mais unis par un désir d'être moderne. Dès le début, l'art déco a été influencé par plusieurs courants comme les formes géométriques audacieuses du cubisme; les couleurs vives du Fauvisme et des Ballets russes; les styles exotiques de la Chine et du Japon, de l'Inde, de la Perse, de l'Égypte ancienne ainsi que de l'art maya. L’Art Déco s’est fait une renommée en utilisant des matériaux rares et chers tels que l'ébène et l'ivoire et dans une certaine mesure, par le style des meubles des époques de Louis Philippe et de Louis XVI, remis à la mode par les artisans. Le Chrysler Building et d'autres gratte-ciels de New York sont des produits typiques de ce nouveau style. Dans les années 1930, après la Grande Dépression, de nouveaux matériaux sont arrivés, comme l'acier inoxydable et le plastique. Une tendance se voulant plus élégante, le Streamline Moderne, est aussi apparue avec des formes courbes et des surfaces lisses et polies. L’Art déco est devenu l'un des premiers styles architecturaux à dimension internationale et on en retrouve des exemples dans de nombreuses villes de l’Europe de l’Ouest, aux États-Unis, en Russie, en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Le style Art Déco a pris fin avec le début de la Seconde Guerre mondiale et a été remplacé par un style strictement fonctionnel et sans fioritures.

Pendant son apogée, l'art déco représentait certes le luxe, le clinquant, et l'exubérance, mais aussi la foi dans le progrès social et technologique.

Le Miami Art Déco District

Située à l'est de la ville de Miami entre la baie de Biscayne et l'océan Atlantique, la région de South Beach englobe toutes les îles barrières de Miami Beach au sud d'Indian Creek. Ce fut la première partie de Miami Beach à être développée dans les années 1910 par des entrepreneurs et hommes d’affaires comme Carl G. Fisher, les Frères Lummus, et John S. Collins, dont la construction du pont Collins a permis d’établir le premier lien terrestre entre le continent, Miami et les plages.

Au cours des décennies, la région a subi de nombreux changements artificiels et naturels avec un développement économique régional florissant et un tourisme accru. Malheureusement, l'ouragan de 1926 a détruit une grande partie de la région.

Aujourd'hui, de jour comme de nuit, South Beach est une des destinations de divertissement des plus prisées de la région, avec des centaines de boîtes de nuit, des restaurants, des boutiques et des hôtels. La région est populaire tant auprès des américains que des touristes venant d'Europe, et du monde entier. Certains y ayant même des résidences secondaires comme ce fut le cas pour le créateur de mode italien Gianni Versace, qui avait un manoir sur Ocean Drive, avant d’y être assassiné.

Le Miami Art Déco District a été le premier quartier du XXe siècle à être inscrit sur le Registre national des lieux historiques. Il est délimité à l’est par l'océan Atlantique, au sud par la Sixth Street, à l’ouest par l’Alton Road et au nord par le Collins Canal et le Dade Boulevard. Suivant les classifications retenues par les experts, on y trouve entre 800 et 960 structures d'importance historique, la plupart ayant été construites entre 1923 et 1943. On peut y voir des bâtiments de couleur pastel avec des hublots, des garde-fous, des courbes douces et lisses, des blocs de verre, des objets en chrome brillant, ou encore des sols de terrazzo étincelants qui flattent le regard. Ce fut à l’époque, une véritable révolution architecturale totalement influencée par les styles Art Deco, Streamline Moderne, et Nautical Moderne.

Aujourd’hui, South Beach prétend être la plus grande concentration au monde d'architecture de style Streamline Moderne et Art Déco. En 1989, le quartier a été répertorié dans le répertoire intitulé « A Guide to Florida's Historic Architecture, de l’University of Florida Press.

Quelques sites Art Deco à ne pas manquer lors d’une promenade à pied

Il est conseillé aux promeneurs de commencer la découverte en partant du sud de SoBe à l’intersection de la 5th Street venant de Miami et d’Ocean Drive en bordure de la plage. La promenade va suivre le tracé d’Ocean Drive en direction du nord, se prolonger un peu sur Collins Ave et se terminer sur Lincoln Road.

Dès le début de la randonnée, il est possible d’observer tout en marchant le long de l’Ocean Drive, des formes architecturales et des créations métalliques aux formes courbes et arrondies, des fenêtres rappelant des hublots, et de nombreux drapeaux copiés sur ceux des grands paquebots ayant fait escale au port de Miami dans les années 1930. Avant d’aller plus loin, deux arrêts semblent s’imposer d’eux-mêmes pour bien découvrir ce quartier ; le Centre d’informations local et le Lummus park.

« Art Deco Welcome Center »

Situé à la hauteur de la 10th Street, juste après le Waldorf Towers, au 860 Ocean Dr. Le centre est aussi le siège de la « Miami Design Preservation League » fondée en 1976 pour sauver de la destruction les bâtiments et hôtels historiques des années 30. On y trouve des nombreux livres, des brochures et des dépliants proposant des visites guidées du mercredi au dimanche.

« Lummus Park »

(Ocean Drive et 7th Street) couvre une superficie d’environ 30 hectares. Il forme une petite dune en bordure d’Ocean Drive que l’on doit traverser pour se rendre sur la plage. De là, on peut avoir une magnifique vue d’ensemble sur plusieurs bâtiments Art Déco, particulièrement beaux la nuit, quand les hôtels allument leurs enseignes de néon. C’est un parc ouvert au public et il est fréquent d’y entendre des musiciens et des chanteurs jouant des bongos ou de la guitare. Des équipes de tournage et des photographes s’y trouvent souvent car c’est aussi un endroit recommandé pour faire des photos et même des films. C’est également sur cette plage que l’on peut voir les fameuses tours d’observation des sauveteurs, peintes aux couleurs du drapeau des EU.

Ainsi préparé, le promeneur peut découvrir de nombreux bâtiments qui sont généralement des hôtel-restaurants-bars avec une touche architecturale Art Déco plus ou moins prononcée. Voici les plus connus et les plus spectaculaires en allant du sud vers le nord, en suivant Ocean Drive, et par la suite, Collins Ave.

  • Park Central (entre la 6th et la 7th street). Construit en 1937 et rénové en 1987. Il a été le premier hôtel du quartier Art Deco à retrouver sa splendeur originale. À l’époque, l'hôtel était un lieu de premier choix pour les stars d'Hollywood, comme Clark Gable, Carole Lombard et Rita Hayworth. Également dans le pâté de maisons du 700 Ocean Drive, se trouvent le Beacon Hotel (1936) et le Colony Hotel (1935), avec leurs enseignes proéminentes et les néons.
  • Clevelander (1938). Un immeuble de 5 étages connu pour son bar extérieur et sa piscine.
  • Casa Casaurina (1930). Cet imposant manoir de style espagnol est situé au 1116 Ocean Drive. C’est l’ancienne résidence de Gianni Versace, devant laquelle il fut assassiné.
  • The Tides Hotel (1936). Cette tour de 12 étages, située entre les 12th et 13th Street, est de style Art déco rigoureux aux élégantes lignes. Elle fut conçue par L. Murray Dixon, avec des hublots à l'entrée de la tour dont l’encadrement est réalisé avec des pierres de corail et des incrustations de Brain coral.
  • Carlyle Hotel. Situé au 1250 Ocean Drive attire l’attention avec ses colonnes en bordure de terrasse.
  • Cardozo Hotel (1939). Situé sur Ocean Drive à hauteur de la 13th, peut être considéré comme un classique de l’Art Deco.
  • Le Leslie Hotel (1937). Il a la particularité d’être de couleur citron et des fenêtres avec des petites bordures au-dessus des fenêtres.

Quand l’Ocean Drive se termine au niveau de la 15th Street, il faut alors tourner à gauche et prendre la première à droite pour rejoindre Collins Avenue. Plusieurs hôtels rappellent également la Belle Époque de L’Art Deco.

  • National Hotel. Situé au 1677 Collins Avenue, il a la particularité d’avoir une réception sur deux niveaux où l’on peut trouver des reproductions de meubles d’époque et des éclairages en appliqué. Il faut aussi jeter un coup œil à la piscine longue de 62 mètres… même si elle n’est pas d’époque.
  • Delano South Beach (1947). Lors de sa construction dans une élégante architecture Art Deco il fut à l’époque le plus haut bâtiment de Miami Beach.
  • The Sagamore Hotel. Il est connu pour sa façade Art Deco/Streamline Moderne et l'impressionnante collection d'art contemporain que l’on peut retrouver à l'intérieur.
  • The Raleigh Hotel. Situé au 1775 Collins Avenue, il doit sa renommée à sa célèbre piscine Art Deco dont le contour très particulier et la chute d'eau ont servi de toile de fond à plusieurs films. De nos jours, l’hôtel attire encore de nombreux visiteurs autour de son bar.

En conclusion

Le promeneur une fois sur le retour sur la Collins Avenue, se doit une fois arrivé au niveau de la 17th Street, traverser Washington Avenue pour découvrir Lincoln Road. C’est « LA » rue piétonne à connaitre dans le quartier. Un véritable centre commercial en plein air, où il est possible de terminer sa promenade à pied en découvrant de nombreuses boutiques et magasins, ainsi que des restaurants et des bars avec terrasse.

Sources : Vous pouvez également consulter les sites suivants qui ont permis de documenter cet article : www.wikipedia.org - www.visitflorida.com - http://travel.nationalgeographic.com/travel/city-guides/miami-walking-tour et les sites de tous les hôtels cités.