L’Agence de la santé publique du Canada tente de cerner les enjeux de santé qui peuvent affecter la santé des Canadiens qui voyagent et qui vivent à l’étranger. Parmi ces enjeux, mentionnons les tendances actuelles, émergentes ou en évolution d’une maladie dans une destination ou un événement qui peut avoir une incidence sur la santé des voyageurs, comme des rassemblements de masse ou une catastrophe environnementale.

Souscrivez une assurance-maladie de voyage

Ne comptez pas sur votre régime d'assurance-maladie provincial ou territorial pour régler la note si vous tombez malade ou si vous êtes blessé à l'étranger. Les régimes d'assurance-maladie provinciaux et territoriaux ne couvrent pas toujours les voyages à l'étranger. Votre régime d'assurance-maladie ne couvrira peut-être qu'une partie de la facture et ne paiera pas à l'avance. Comme une évacuation médicale peut coûter plus de 50 000 $, il vaut mieux s’assurer de souscrire une assurance-maladie de voyage pour couvrir les dépenses imprévues. Pour obtenir plus de renseignements, contactez les autorités en matière de santé de votre province ou de votre territoire.

Achetez la meilleure assurance-maladie de voyage privée possible, selon vos moyens, même si vous ne partez qu’une seule journée aux États-Unis. Il vous incombe d’obtenir votre police d’assurance-maladie de voyage et d’en comprendre les modalités. Il se peut que la société émettrice de votre carte de crédit offre une assurance-maladie de voyage, mais ne tenez pas pour acquis que vous êtes automatiquement couvert ou que la couverture offerte soit adéquate. Certaines de ces compagnies demandent un supplément de prime pour leur couverture de voyage. D’autres exigent que vous utilisiez leur carte pour couvrir vos frais de déplacement. Vérifiez les conditions, les limites et les exigences avant votre départ.

Demandez à votre fournisseur de soins de santé de remplir la section du questionnaire d’assurance qui porte sur vos affections préexistantes en vue d’éviter des problèmes éventuels. Par exemple, il se peut que vous ayez une affection préexistante, tel qu’un état pré-diabétique ou un début d’hypertension, qui ne vous contraint pas à prendre des médicaments pour l’instant. Si vous négligez d'indiquer toutes vos affections préexistantes dans le formulaire et que vous devez vous prévaloir de la couverture pendant votre voyage, la compagnie d'assurances pourrait refuser de payer vos factures de soins médicaux.

Lorsque vous êtes en voyage, ayez toujours sur vous une preuve de votre couverture d’assurance. De plus, dites à votre agent de voyage, à un ami, à un membre de votre famille ou à un compagnon de voyage comment communiquer avec votre assureur.

Si vous recevez des soins médicaux pendant votre voyage, demandez au fournisseur de soins de santé ou à l’hôpital de vous remettre une facture détaillée avant de quitter le pays, puisqu’il peut être difficile d’obtenir les documents nécessaires lorsque vous êtes à des milliers de kilomètres. La plupart des compagnies d’assurances n’accepteront pas de copies ou de télécopies de vos reçus, mais vous devriez en garder des copies pour vos propres dossiers.

Vous pouvez également souscrire une assurance-voyage comprenant une protection en cas d'annulation ou d'interruption du voyage, et/ou une protection en cas de perte des bagages. Vous pouvez ainsi vous éviter de gros ennuis et des coûts imprévus.

Quelques questions à poser…

Lors de l’évaluation d’un régime d’assurance-maladie de voyage, posez les questions suivantes :

  • Offre-t-il une couverture continue avant et après votre voyage, en particulier si vous prévoyez demeurer à l’étranger assez longtemps pour devenir inadmissible au régime provincial ou territorial?
  • Pouvez-vous le renouveler de l'étranger et couvrira-t-il la durée maximale de votre séjour?
  • Comprend-il un numéro d’urgence vous permettant de joindre de n’importe où et en tout temps, en français ou en anglais (ou par l’intermédiaire de services d’interprétation), des fournisseurs de soins de santé dans le pays que vous visitez?
  • Couvre-t-il les frais d'hospitalisation à l'étranger en cas de maladies ou de blessures ainsi que les frais médicaux connexes (le traitement de certaines blessures peut dépasser 250 000 $)?
  • Couvre-t-il les visites chez le médecin et les médicaments d'ordonnance?
  • Prévoit-il un paiement direct et initial des factures et offre-t-il des avances de fonds vous permettant de ne rien payer vous-même?
  • Couvre-t-il les affections préexistantes (le cas échéant, obtenez une entente écrite décrivant cette couverture)?
  • Couvre-t-il l’évacuation médicale au Canada ou à l’établissement de santé adéquat le plus près?
  • Couvre-t-il l’escorte médicale (fournisseur de soins de santé) qui vous accompagnera lors d’une évacuation?
  • Couvre-t-il les naissances prématurées et les soins néo-natals, au besoin?
  • Explique-t-il clairement les frais déductibles (les régimes offrant une couverture totale sont plus chers, mais peuvent vous faire économiser à long terme)?
  • Couvre-t-il la préparation et le retour de votre dépouille au Canada si vous mourez à l’étranger (dans la plupart des cas, les coûts dépasseront la couverture du régime)?
  • Couvre-t-il les soins dentaires d’urgence?
  • Couvre-t-il les transports d’urgence comme les services d’ambulance?
  • Exclut-il certains pays ou certaines régions qui pourraient faire partie de votre itinéraire, ou comprend-il des limites importantes de services dans ces régions?