Margaritaville Beach Resort

Après plus de quatre ans de préparation, de construction et d’inconvénients causés aux adeptes de la plage d’Hollywood, voilà qu’enfin, Margaritaville Beach Resort, ce chef d’œuvre tant attendu, ouvre officiellement ses portes!

 

Plus de 24 heures après le tour officiel présenté aux médias, laissez-moi vous dire que nous en parlons encore…

Le concept

Pour apprécier la place à sa juste valeur, il faut connaitre l’histoire de ce chansonnier, Jimmy Buffet. Ayant choisi de vivre dans les Florida Keys, Jimmy est fidèle au style de vie décontracté rappelant celui des îles. Toutes ses chansons miroitent autour de la plage, des palmiers, de la pêche, des perroquets et surtout, des nombreux cocktails pris au Tiki bar… et des histoires qui viennent avec!

Jimmy a enregistré plus de 50 albums et la popularité de certaines chansons telles "Margaritaville," "Come Monday" et "Cheeseburger In Paradise" l’ont amené à présenter des concerts autour de la planète, encore et encore.

Cette évasion nonchalante transmise dans la chanson "Margaritaville" s’est ancrée dans la culture des fans dans le monde. Vous connaissez surement la phrase « no shirt, no shoes, no problem! » ou « it is 5 o’clock somewhere » permettant le cocktail peu importe l’heure du jour? Bien c’est du Buffet!

Au milieu des années 80, il a ouvert un petit magasin à Key West, puis un café nommé Margaritaville, et vous connaissez la suite.

Tour du superbe hôtel

Ce qui est le plus épatant dans cet hôtel, c’est que chaque chambre, chaque couloir et à peu près partout où l’on va finalement, il y a une vue soit de la mer, ou soit du canal. L’hôtel est un recueil de chansons et un monument tangible du phénomène Buffet. Tout a été pensé.

Des bouts de refrains sont inscrits un peu partout, des centaines de détails subtils et les couleurs de paradis ont une raison d’être. Les visiteurs qui n’en connaissent pas la signification apprécient quand-même l’originalité. On se retrouve dans un petit monde à part où le temps n’a plus d’importance. Et comme le dit une autre chanson, nous sommes à St-Elsewhere (St-Ailleurs) et on veut y rester!

Le LandShark Bar & Grill et le restaurant Margaritaville, situés aux abords des piscines dont le FlowRider où l’on fait du surf, sont ouverts et déjà très populaires.

Les étages 10 et 11 sont combinés en un seul plancher à très haut plafond! Celui-ci est réservé aux événements sociaux, réunions corporatives, conventions, mariages, avec salle de bal pouvant assoir 600 personnes pour un festin. Encore une fois, les détails sont époustouflants.

Le spa et la salle d’exercices, la garderie, la boutique cadeaux, l’Entertainment, tout respire les vacances. Le stationnement est ouvert à tous.

Oui, Hollywood Beach Broadwalk est changé à jamais, mais la thématique s’infiltre bien.

À votre arrivée en Floride, allez donner le ton à votre séjour… un cocktail au Margaritaville vous transportera directement « in paradise ».