×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

L'importation d’automobiles en Floride peut être un processus très complexe et déroutant. Tout d’abord, deux questions s’imposent: « Êtes-vous propriétaire du véhicule? Et deuxièmement, avez-vous son numéro d’identification? », selon une douanière de Port Everglades à Fort Lauderdale.

« Si vous êtes propriétaire et que le numéro d’identification du véhicule (VIN) commence par un chiffre entre un et cinq, vous pouvez aller directement aux douanes américaines pour remplir les formulaires d’importation en demandant à un douanier. Sinon, vous devez faire appel à un courtier en douane » précise la douanière. 

« Ceci coûte cher! » nous dit Michel Filiatrault, spécialiste en importation/exportation de véhicules « Et c’est un processus complexe » ajoute-t-il. C’est qu’entre autres, toute voiture doit être conforme aux exigences d’émission de l’Environmental Protection Agency  (EPA) et à celles du Department Of Transportation (DOT).  

Si vous entamez les procédures d’importation de votre automobile une fois arrivé en Floride, vous devez vous rendre aux autorités portuaires, comme au Port Everglades à Fort Lauderdale, pour remplir les formulaires.  Vous avez à fournir une preuve de résidence en Floride, votre passeport, votre permis de conduire, idéalement floridien, ou un québécois, et la preuve que vous êtes propriétaire du véhicule (papier d’immatriculation du Québec).

Parmi les renseignements à fournir, vous devez indiquer la valeur actuelle de l’automobile que vous trouverez sur le Kelley Blue Book (www.kbb.com) en entrant la marque, l’année et le millage. Le douanier vérifiera votre voiture, mais il ne s’agit pas de l’inspection. Aux douanes, il n’y a pas de frais à payer immédiatement. Ils seront perçus plus tard au moment de procéder à l’immatriculation. Qu'il soit neuf ou usagé, pour utilisation personnelle ou pour la vente, le taux de taxation aux douanes est de 2.5 % de la valeur actuelle du véhicule. Pour éviter des montants exorbitants et bien des tracas, il est recommandé de faire appel à un spécialiste importateur comme Michel Filiatrault, surtout quand on ne maîtrise pas parfaitement l’anglais! Après avoir rempli les papiers aux douanes, vous repartez avec ceux-ci et devez vous procurer une assurance automobile floridienne en fournissant une lettre de votre assureur au Québec. Par après, il faut faire inspecter votre automobile auprès d’un inspecteur de conformité DMV (Department of Motor Vehicles), ce qui est gratuit. Vous êtes tenu d’apporter vos documents approuvés par la douane. Ils vérifieront la voiture et le numéro de série (VIN), puis ils feront la lecture de l'odomètre.

Suivant l’approbation, vous pouvez enfin aller au DHSMV (Department of Highway Safety and Motor Vehicles) le plus proche pour l’immatriculer. 

  Vous devez fournir les informations suivantes : être propriétaire, avoir un permis de conduire, puis une résidence et assurance automobile en Floride. Les formulaires de la douane et du centre d’inspection doivent être dûment remplis. Vous devez aussi payer les frais suivants : d'inscription initiaux pour véhicules 225 $ (payable une seule fois si vous conservez bien le certificat), d’immatriculation selon le poids de la voiture (variant de 46,15 $ à 72,40 $), de plaque, la taxe de douane (2,5% de la valeur actuelle de l’auto) et les taxes de l’État (6 %). 

   Vous recevrez enfin une plaque d'immatriculation, le certificat d'immatriculation et l’autocollant de validation. Pour de l’aide en français dans vos démarches d’importation, contactez Michel Filiatrault au 954-605-0469, car il s’agit d’un procédé complexe et assez déroutant. « On réussit à accommoder beaucoup de clients » nous dit M. Filiatrault, « on est ici pour trouver des solutions et les aider à sauver de l’argent ». 

Comme le montant de la facture finale peut être élevé, c’est à bien y penser!