×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

Vous aimez les fruits de mer? Vous voulez que les océans vous nourrissent? 

Alors il faut à tout prix préserver nos récifs coralliens

France Beaudoin, reporter à La Semaine Verte de Radio-Canada, s’est rendue dans la baie de Tampa où elle  a découvert, par l’entremise de scientifiques, comment il est urgent et possible de protéger les récifs coralliens, qui sont de plus en plus abimés par l’acidification des eaux marines causée par les émanations de CO2.

L’augmentation de l’acidité des océans sera de 170 % d’ici 2100. Vingt-quatre tonnes de CO2 sont absorbées chaque jour par l’océan, ce qui fait régresser dangereusement les barrières de corail. Les océans absorbent heureusement le quart des émissions de CO2, mais en contrepartie, cela provoque des changements néfastes dans la chimie de l’eau.

L’acidité moyenne des océans a progressé de 30 % depuis le début de la révolution industrielle. Le grand récif de la Floride est le troisième plus important de la planète. Il est grandement menacé. Ainsi, certaines espèces que nous consommons ont de plus en plus de difficulté à former et à maintenir leurs coquilles et leurs squelettes calcaires. Les moules et les huitres se montrent particulièrement sensibles à l’acidification.

Les coraux représentent moins de un pour cent des fonds marins, mais ils fournissent de 25 à 40% des pêcheries mondiales. Ici en Floride, des travaux de recherches donnent des résultats prometteurs. Les herbiers marins atténuent l’acidification. Un projet unique de restauration de ces plantes à Tampa Bay va permettre de sauver le récif de corail dans cette baie.

En un siècle, 80% de ces plantes sont disparues à cet endroit. En 1990, des investissements majeurs ont permis d’assainir ce grand port naturel lourdement pollué, ce qui a redonné vie aux herbiers marins. Vingt mille bénévoles participent à un vaste chantier de plantation et de multiplication des herbiers sous l’initiative de Tampa Bay Watch et cela redonne une véritable santé au récif.

Le biologiste David Tomasko affirme que ces résultats sont du jamais vu. Les herbiers absorbent le C02, permettant ainsi de neutraliser le surplus toxique présent dans l’eau. Grâce à ces efforts, la qualité de l’eau et l’équilibre de la chaine alimentaire sont rétablis. Des espèces, comme les dauphins et les lamantins, qui avaient déserté la baie, y sont de retour. 

 

Autre progrès 

Le progrès ne se limite pas à cette tâche seulement. Un peu plus au sud, dans le laboratoire de David Vaugham, à Summerland Key, on a découvert qu’en taillant des coraux en petites pièces, leur croissance était stimulée.

En captivité, ils parviennent à produire des coraux adultes beaucoup plus rapidement qu’en milieu naturel. En deux ans, un corail prend la dimension d’une assiette alors qu’il en prendrait entre 25 et 50 ans dans l’océan.

L’an dernier, 5 000 coraux ont été implantés au large de Key West, ce qui deviendra dans un an ou deux un endroit de plongée.

Si vous êtes adepte de snorkeling, notre secteur de la Floride vous offre des endroits magnifiques à découvrir.  

Visitez le site web :

http://www.visitflorida.com/en-us/things-to-do/outdoors-nature/best-places-dive-snorkel-florida.html