×

Annonce

There is no category chosen or category doesn't contain any items

La saison des ouragans de l’Atlantique ne débute qu’au premier juin. Toutefois, pour anticiper et surveiller de près les nouveaux trajets qu’emprunte Dame Nature lorsqu’elle souffle d’est en ouest, les Agences gouvernementales sont déjà bien préparées et divers changements sont apportés.

Voici ce qu’a révélé la NOAA (National Oceanic et Atmospheric Administration).

Nouvelle base aérienne

Sans qu’on en entende trop parler, deux avions chasseurs d’ouragan font la dangereuse navette entre leur base et le centre des tempêtes. La multitude d’information qu’ils récoltent tout à tour, sert à analyser efficacement le développement et le comportement de la tempête. Pour affiner l’opération, l’escadron déménagera du MacDill Air Force Base à Tampa, vers sa nouvelle base d’accueil au Lakeland Linder Regional Airport à Lakeland, le premier mai prochain.

Selon le directeur de l'aéroport, Gene Conrad, il semblerait que plus de 75 ouvriers travaillent présentement à agrandir le hangar qui servira à accueillir ces avions remplis d’instruments de haute technologie.

Le projet comprend également un laboratoire scientifique, un centre opérationnel et un atelier d'entretien. De plus, ce déménagement apportera 110 emplois hautement technologiques dans la ville de Lakeland.

Autres changements

Le Service météorologique national a aussi esquissé de nouvelles façons d'avertir les Floridiens d’un danger qui devient de plus en plus imminent; les ondes de tempêtes (storm surge). Dès qu’il y aura danger d’un rehaussement important du niveau de la mer sur la côte, causé par les vents et / ou des pluies, une alerte sonnera sur votre téléphone intelligent.

Ces inondations rapides sont particulièrement dangereuses quand elles surviennent en conjonction avec la marée haute et peuvent mettre dans le temps de le dire, des vies en danger.

Le service météo sera aussi en mesure d'émettre des avis sur les systèmes de tempêtes tropicales qui ne se sont pas encore développés, mais toutefois menaçants. Comme c’était le cas pour Hermine l’an dernier. Elle était une tempête tropicale mal organisée et en moins de 48 heures, elle a atteint la côte en tant qu’ouragan de catégorie 1, et a causé de sévères inondations. L’avertissement est venu trop tard pour que les gens réagissent.

Ces nouveautés serviront à mieux préparer les communautés à faire face à des conditions météorologiques extrêmes et autres événements climatiques.

Une courte vidéo http://oceantoday.noaa.gov/hurricanestormsurge/ en dit long sur les « storm surge »

Quel hiver?

Si les touristes se plaignent de mauvaise température durant l’hiver 2017, ils doivent remettre leur pendule à l’heure car les villes de Miami, Fort Lauderdale et Fort Myers ont toutes connu la saison d'hiver la plus chaude jamais enregistrée!

Les chiffres à Miami sont particulièrement remarquables. Le service météorologique national a laissé savoir que le mercure a grimpé au-delà de 80 degrés Fahrenheit près de 70 fois au cours des 90 jours de l’hiver 2017.

Les températures moyennes aux 13 sites d'enregistrement installés dans le sud-est de la Floride, étaient de trois à quatre degrés au-dessus de la normale pour l’hiver. Le Panhandle a connu des températures sept à huit degrés au-dessus de la normale tandis qu’à Jacksonville, selon la NOAA, c'était l'hiver le plus chaud enregistré depuis 60 ans.