Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

La température fait toute la différence. Vous en savez quelque chose, vous les gens en Floride!

Il y a des détails qu’on a tendance à négliger en dégustation de vin et la température de service en est une. Quelques degrés peuvent faire toute la différence entre un bon vin et un vin exceptionnel!

Même le meilleur vin du monde, servi trop froid ou trop chaud, ne sera pas à la hauteur des attentes. Le chaud accentue l’alcool et les tannins. Du coup, le vin perd en fraîcheur. Quant au froid, il paralyse les arômes et durcis les tannins. La plupart du temps, les blancs sont dégustés trop froids et les rouges trop chauds.

Les mousseux et les rosés ont tout intérêt à être servis bien frais. Ils se dévoilent sous leur meilleur jour quelque part entre 6 et 8 °C. S’il s’agit d’un rosé plus corsé, à base de cabernet sauvignon ou de tempranillo par exemple, on pourra le servir un peu plus chaud, soit entre 8 et 10 °C.

Les blancs légers, acidulés et secs, atteignent leur plein potentiel entre 8 et 10 degrés Celcius. Les sauvignon blanc, muscat, pinot blanc et riesling, entrent dans cette catégorie. Parce que la chaleur accentue le sucre, les blancs doux et liquoreux comme les sauternes, les vendanges tardives, les vins de glace et les cidres de glace, sont aussi plus agréables autour de 8 à 10 °C qu’à température pièce. Les blancs corsés et boisés tels que les marsanne, chardonnay, viognier et chenin d’Afrique du Sud, se plaisent plutôt entre 10 et 12 °C.

Quant aux rouges, ils sont toujours servis un peu plus chauds que les blancs. Les plus légers en alcool et en tannins sont servis frais entre 15 et 16 °C. Il s’agit surtout des cépages pinot noir, gamay, merlot et des rouges provenant des régions plus au nord. Les rouges plus charnus et tanniques tels que les cabernet sauvignon, syrah, zinfandel et grenache, trouveront leur équilibre entre 16 et 18 °C.

Vaut mieux servir les vins toujours un peu plus frais, puisque aussitôt versés dans le verre, ils gagnent déjà un ou deux degrés. La visite se pointe à l’improviste et tous vos vins sont chauds? Rien n’égale le classique seau d’eau à glace. Comptez environ 10 minutes pour le blanc et 5 minutes pour le rouge.

Mendoza, Cabernet Sauvignon, Mascota

L’Argentine regorge de vins rouges charnus et gourmands. Celui-ci sent bon le cuir, la réglisse, le cassis et la confiture. La bouche est piquante et épicée. Les tannins serrés culminent en une longueur persistante. Voilà un rouge qui appelle les fromages forts et les viandes rouges. Servir à 17 °C.

Marlborough, Sauvignon blanc, Whitehaven

Les sauvignons de la Nouvelle-Zélande possèdent de puissants arômes de gazon fraîchement coupé et de pamplemousse. Vous trouvez que votre sauvignon a une odeur rappelant l’urine de chat? Vous n’êtes pas à côté de la plaque. Dans le langage de la sommellerie, on préfère dire buis (un petit arbuste aux composés aromatiques équivalents)... plus chic! Bref, celui-ci présente une acidité vive et une longue finale. Servir à 8 °C avec une salade froide de fruits de mer.